Formations    Aromathèque  

AROMATHÈQUE MYRTÉA FORMATIONS

Accueil Aromathèque > Formules > Santé et bien-être

FORMULE santé et bien-être
Zona


Domaine CutanéeAnti inflammatoireAnti viralAntalgiqueVoie Cutanée


debutantabordable6mois15mnManipuler avec précautionsadolescentadultesenior


Description du cas

Le zona est une dermatose aigüe causée par la réactivation du virus de la varicelle (varicella-zoster virus : VZV) des années après la primo-infection. Durant ce temps de latence, le virus "dort" dans les ganglions nerveux sensitifs situés le long de la colonne vertébrale, où il demeure inactif. Sa réactivation survient le plus souvent quand le système immunitaire est affaibli, suite à une maladie diminuant les défenses naturelles de l’organisme, ou durant une période de stress intense (surmenage, deuil...). Le risque de contracter cette maladie virale augmente aussi avec l’âge, et les personnes de plus de 50 ans sont davantage touchées que les autres.
Une fois réveillé, le virus du zona provoque des éruptions cutanées douloureuses le long d’un nerf sensitif (sur le dos, le thorax, les fesses, le cou ou le visage, selon la racine nerveuse concernée…) et des vésicules rouges gorgées de liquide citrin font leur apparition. Des sensations de démangeaisons, de picotements et de brûlures intenses peuvent accompagner ces irruptions cutanées. Certaines personnes ont également de légères poussées de fièvre (38°), des maux de tête et des douleurs névralgiques aigües et invalidantes. Puis, au bout d’une dizaine de jours, les boutons commencent à sécher et à former des croûtes qui se détachent naturellement.
La plupart du temps (90% des cas), les douleurs névralgiques disparaissent sans laisser de traces. Mais chez certaines personnes, âgées ou immunodéprimées, des douleurs neuropathiques post-zostériennes peuvent se prolonger des mois après l’apparition des premiers symptômes. D’autres complications, comme une surinfection des lésions ou une perte de la force musculaire, peuvent se produire et demander une prise en charge adaptée. L'aromathérapie permet souvent d'obtenir des résultats remarquables en évitant la surinfection et en soulageant les douleurs du zona.




Contenants

Flacon brun DIN18 de 30ml (unité - sans bouchon)
Bouchon DIN18 pour huiles grasses flacons de 5 à 100 ml



Zona

Ingrédients

IngrédientPourcentage
(%)
Pour
100 mL

HUILE ESSENTIELLE Cinnamomum camphora cineoliferum (Ravintsara)

3030 mL

HUILE ESSENTIELLE Melaleuca quinquenervia (Niaouli)

3030 mL

HUILE ESSENTIELLE Mentha piperita (Menthe poivrée)

1010 mL

HUILE ESSENTIELLE Corymbia citriodora (Eucalyptus citronné)

1515 mL

HUILE ESSENTIELLE Chamaemelum nobile (Camomille romaine)

55 mL

MACERAT (OLEAT FLORAL) Hypericum perforatum - Olea europaea (Millepertuis)

1010 mL


Préparation

Dans un flacon en verre teinté de 10 ml, ajouter chacune des huiles essentielles citées avant de compléter avec le macérat de millepertuis. Après avoir bien refermé le flacon, homogénéiser la préparation en lui faisant faire des rotations sur lui-même.




Zona

Utilisation

Appliquer localement 15 gouttes de ce mélange sur la zone atteinte en suivant le trajet du nerf concerné dès l’apparition des premiers symptômes. Renouveler cette application 6 fois par jour (ou plus les deux premiers jours) jusqu'à obtenir une guérison complète.



Précautions d'usage

HE niaouli :
- Prudence chez les femmes du fait de l'action hormon-like.
HE menthe poivrée :
- Interdite aux bébés et enfants avant 3 ans, surtout à proximité du visage ou du cou (risque de spasme laryngé).
- Usage externe uniquement localisé et prudent. L'HE de Menthe poivrée produit sur la peau une sensation « glacée » rapidement désagréable sur une zone étendue et peut entraîner un risque d'hypothermie.
HE eucalyptus citronné :
- Irritante pure sur la peau, à diluer dans une huile végétale.



Conseils complémentaires

- Éviter de toucher ou de gratter les lésions cutanées.
- Se laver les mains régulièrement et se couper les ongles à ras pour diminuer le risque de surinfection des vésicules.
- L'application du froid (linge mouillé, glaçon) peut être bénéfique et soulager la douleur.
- Privilégier une alimentation saine et équilibrée en choisissant des fruits et des légumes de saison gorgés de minéraux et de vitamines. Il est conseillé de consommer des aliments riches en vitamine C comme les agrumes, les kiwis, les fraises, le cassis, les poivrons, les navets… et des jus de légume possédant des vertus drainantes. Il convient par ailleurs de réduire ou de supprimer le gluten, le lait, les produits industriels et les sucres raffinés durant toute la période d’infection.
- En phytothérapie, certaines plantes peuvent aider à soutenir le système immunitaire comme les échinacées ou le ginseng, à prendre sous forme de gélule (extraits secs) ou de teinture mère.
- L’oligothérapie peut être intéressante pour renforcer les défenses de l’organisme : il est recommandé de prendre 1 dose de cuivre – or – argent par jour durant 2 mois.
- Une cure de magnésium et de vitamines du groupe B, contribuant au bon fonctionnement du système nerveux, peut être indiquée durant un zona.



Références / Bibliographie
Ma bible des huiles essentielles - Danièle Festy - Editions Leduc




Cette formule est étudiée en détails dans nos formations, d'autres formules sur ce thème disponibles dans les modules suivants :
- PHYSIOLOGIE ET HOMÉOSTASIE NIVEAU 3






Les informations proposées dans l'Aromathèque Myrtéa formations sont synthétisées notamment à partir de livres de référence et ne doivent en aucun cas se substituer à un avis médical ou servir d'outil de diagnostique.




Cette formule vous a plu ? Votez pour elle !

  • Currently 5.00/5

5.0/5 (1 vote)