Formations    Médiathèque  
INFO IMPORTANTE : Toujours là pour vous ! Nos formations sont maintenues en classe virtuelle (équivalent du présentiel) ou en présentiel quand elles incluent une trop grande partie de mise en pratique. Le E-Learning se maintient normalement. Belle journée à tous !
INFO IMPORTANTE : Toujours là pour vous ! Nos formations sont maintenues en classe virtuelle (équivalent du présentiel) ou en présentiel quand elles incluent une trop grande partie de mise en pratique. Le E-Learning se maintient normalement. Belle journée à tous !

MÉDIATHÈQUE MYRTÉA FORMATIONS

Accueil Médiathèque > Monographies

MONOGRAPHIE HUILE ESSENTIELLE
Melaleuca quinquenervia

Plante majeure

La version complète de cette monographie est disponible dans les formations Myrtéa



Désignations vernaculaires
Niaouli, Arbre à peau


Melaleuca quinquenervia
Désignation anglaise
Niaouli


Partie extraite
Feuilles


Origines courantes
Madagascar (originaire d'Australie et de Nouvelle Calédonie)


Classification botanique
- Règne : plantae
- Sous-règne : tracheobionta
- Division : magnoliophyta
- Classe : magnoliopsida
- Ordre : myrtales
- Famille : myrtaceae
- Genre : melaleuca


Habitat et description botanique
Le Niaouli est généralement un arbre de taille moyenne (de 4 à 12 m), mais pouvant atteindre 25 mètres. Il a souvent une silhouette tortueuse, rarement droite. Le tronc est couvert d'une écorce blanchâtre qui se détache en larges bandes. Les jeunes rameaux sont densément soyeux et les jeunes feuilles sont blanchâtres, velues et brillantes.
Les feuilles sont lancéolées à oblancéolées. Elles sont parcourues par 5 nervures parallèles.
Les inflorescences terminales sont de faux épis, de 4 à 8 cm de long sur environ 3 cm de large. Les fleurs sont généralement blanches ou blanc crème (rarement jaunes) et groupées par trois.
Les fruits sont de petites capsules, en forme de coupe, glabres, renfermant des milliers de graines.
 

Mythologie / histoire / anecdotes et vertus tradionnelles
Le terme de latin scientifique Melaleuca est composé de deux termes empruntés au grec : melan μέλαν « noir » et leuco...
Informations supplémentaires disponibles dans la monographie version longue.

Méthode d'obtention de l'extrait
Distillation par entraînement à la vapeur d'eau.


Constituants biochimiques
- Monoterpènes (~20%) : alpha et beta-pinènes, alpha-phellandrène, alpha et gamma-terpinènes, limonène
- Sesquiterpènes (~2%): beta-caryophyllène, aromadendrène, allo-aromadendrène, viridiflorène, delat-cadinène
- Monoterpénols (~9%): linalol, terpinène-1-ol-4, (-)-alpha-terpinéol
- Sesquiterpénols (~2%): globulol, viridiflorol, nérolidol
- Oxydes terpéniques (50-65%): 1,8-cinéole, époxycaryophyllène II
- Aldéhydes aliph.(‹ 1%): isovalérald., benzald.
- Autres constituants biochimiques : composés souffrés
 

Propriétés organoleptiques
- Aspect : liquide mobile limpide
- Couleur : jaune pâle à jaune vert
 

Melaleuca quinquenervia
Densité à 20°C
0,908-0,929


Point éclair
53°C


Rotation optique à 20°C
-4° to +3°


Indice de réfraction à 20°C
1,465-1,472


Notes olfactives / parfumerie
Notes de têtes camphrées, fraîches, entêtante légèrement amer


Voies de prédilection
- Orale +++
- Cutanée +++
- Diffusion +++
- Inhalation +++


Propriétés en aromathérapie scientifique
- Anticatarrhale, expectorante, anti-infectieux ORL +++
- Antivirale puissante +++
- Radioprotectrice cutanée +++
- Anti-bactérienne ++
- Décongestionnante veineuse et lymphatique ++
- Antifongique ++
- Anti-inflammatoire et antiprurigineuse +
- Stimulante immunitaire +
- Tonique cutanée +
- Légèrement oestrogène-like +


Propriétés en aromathérapie énergétique
- Aide à éviter les influences négatives et dissipe la dispersion mentale


Indications traditionnelles
- Bronchites, sinusites, rhinopharyngites et toute infections respiratoires catarrhales bactériennes ou virales +++
- Prévention de brûlures par radiothérapie +++
- Hépatites et entérites virales +++
- Zona, varicelle +++
- Varices, hémorroïdes ++
- Artérite, athérosclérose ++
- Herpès génitaux, dysplasies du col., condylome acuminés ++
- Psoriasis, mycoses, furoncles ++
- Infections à staphylocoques, streptocoques, candida, virus, en soutien +
 

Conseils d'utilisation / Posologie courante
- Bronchites, sinusites, rhinopharyngites et toute infections respiratoires catarrhales bactériennes ou virales : voie orale diluée dans une huile végétale, 1 gouttes 3 fois par jour
- Zona, varicelle, psoriasis, mycoses, furoncles : onction locale diluée à 20% dans une huile végétale (possibilité de concentrer plus sur indication) sur la zone concernée
 

Précautions d'emploi / Contre-indications
- Précautions d'emploi générales : respecter les doses physiologiques.
- Précautions d'emploi spécifiques :
ATTENTION :
- Prudence chez la femme enceinte, chez les femmes sensibles aux cycles courts et abondants, ou dans le cas de pathologies hormono-dépendantes (action œstrogène-like du viridiflorol)
- Prudence chez les enfants en bas âge
 

Cosmétique
- Phlébotonique
- Astringente, tonique cutanée


Cuisine
Aucune référence trouvée.


Intérieur
- Diffuser de préférence l'Eucalyptus radié ou le Ravintsara, plus agréables olfactivement parlant et aux propriétés similaires


En savoir plus
L'HE de Niaouli contient plus de 110 composants.
Attention car il existe beaucoup de fraudes avec des HE reconstituées.
La...
Informations supplémentaires disponibles dans la monographie version longue.

À retenir
Informations disponibles dans la monographie version longue.

Références / Bibliographie
L'aromathérapie exactement – P. Franchomme, R. Jollois, D. Pénoël – Editions Roger Jollois
Ma bible des huiles essentielles – D. Festy – Editions Leduc
L'aromathérapie – Dominique Baudoux – Editions Amyris
Traité d'aromathérapie scientifique et médicale, Michel Faucon, Éditions Sang de la Terre





Cette plante est étudiée en détails dans les modules Myrtéa formations suivants :
- AROMATHÉRAPIE PRATIQUE NIVEAU 1 - LES HUILES ESSENTIELLES COURANTES
- INTRODUCTION AUX HUILES ESSENTIELLES

 VOIR SUR
OSHADHI-MYRTÉA.COM



Les informations proposées dans la Médiathèque Myrtéa formations sont synthétisées notamment à partir de livres de référence et ne doivent en aucun cas se substituer à un avis médical ou servir d'outil de diagnostique.




Cette monographie vous a plu ? Votez pour elle !

  • Currently 4.00/5

4.0/5 (5 votes)