Formations    Médiathèque  
INFO IMPORTANTE : Toujours là pour vous ! Nos formations sont maintenues en classe virtuelle (équivalent du présentiel) ou en présentiel quand elles incluent une trop grande partie de mise en pratique. Le E-Learning se maintient normalement. Belle journée à tous !
INFO IMPORTANTE : Toujours là pour vous ! Nos formations sont maintenues en classe virtuelle (équivalent du présentiel) ou en présentiel quand elles incluent une trop grande partie de mise en pratique. Le E-Learning se maintient normalement. Belle journée à tous !

MÉDIATHÈQUE MYRTÉA FORMATIONS

Accueil Médiathèque > Monographies

MONOGRAPHIE HUILE ESSENTIELLE
Cinnamomum camphora cineoliferum

Plante majeure

La version complète de cette monographie est disponible dans les formations Myrtéa



Désignations vernaculaires
Ravintsara, Ravintsare, Camphrier, Arbre à camphre
 

Cinnamomum camphora cineoliferum
Désignation anglaise
Ravintsara
 

Partie extraite
Feuilles
 

Origines courantes
Madagascar (chémotype à cinéole), origine asiatique du Camphrier
 

Classification botanique
- Règne : plantae
- Division : magnoliophyta
- Classe : magnoliopsida
- Ordre : laurales
- Famille : lauraceae
- Genre : cinnamomum
 

Habitat et description botanique
Le Camphrier ou "Arbre à camphre" est un arbre touffu à écorce rougeâtre qui mesure 5 à 8 m et peut atteindre 15 m de haut de la famille des Lauracées.
Il aime les zones humides et ensoleillées comme les forêts tropicales.
Les feuilles sont sombres, larges et ovales, persistantes, coriaces, glabres et brillantes sur le dessus.
Lorsqu'on les froisse, elles dégagent une forte odeur de camphre. Ses fleurs à 3 pétales sont verdâtres.
La floraison a lieu de novembre à janvier.
Le fruit est une baie bleu sombre à noir divisée en 6 quartiers qui contiennent chacun une graine.
 

Mythologie / histoire / anecdotes et vertus tradionnelles
Originaire de Madagascar, son nom malgache (de "ravina" = feuille et "tsara" = bonne) signifie "arbre aux bonnes feuilles".
Pour les M...
Informations supplémentaires disponibles dans la monographie version longue.

Méthode d'obtention de l'extrait
Distillation par entraînement à la vapeur d'eau.
 

Constituants biochimiques
- Oxydes terpéniques (65%): 1,8 cinéole
- Monoterpènes (~20%): alpha- et béta-pinènes, sabinène
- Monoterpénols (~15%): alpha-terpinéol
- Esters (~8%)  


Propriétés organoleptiques
- Aspect : liquide mobile limpide
- Couleur : incolore à jaune pâle
 

Cinnamomum camphora cineoliferum
Densité à 20°C
0.900 – 0.915
 

Point éclair
50°C
 

Rotation optique à 20°C
-25° à -10°
 

Indice de réfraction à 20°C
1.460 – 1.470
 

Notes olfactives / parfumerie
Odeur aromatique fraîche et intense, légèrement camphrée
 

Voies de prédilection
- Orale +
- Cutanée +++
- Diffusion +
- Inhalation +
- Olfaction ++


Propriétés en aromathérapie scientifique
- Antivirale exceptionnelle ++++
- Stimulante immunitaire +++
- Anticatarrhale, expectorante +++
- Antibactérienne, anti-infectieuse +++
- Équilibrante du système nerveux +++
- Décontractante musculaire +
- Antidouleur, antispasmodique +
- Favorise le drainage lymphatique +


Propriétés en aromathérapie énergétique
- Positivante
- Neurotonique (énergisante mais non excitante), stimulante du système nerveux
- Aide à induire le sommeil
 

Indications traditionnelles
- Infections virales de tout type : grippe, mononucléose infectieuse, varicelle, zona, herpès, hépatites et entérites virales ++++
- Déficience immunitaire grave (Sida) en synergie avec d'autres HE +++
- Infections ORL et pulmonaires : bronchite, rhinopharyngite, sinusite, rhume, coqueluche +++
- Insomnie, angoisse, dépression, stress +++
- Fatigue nerveuse et physique intense +++
- Troubles neuromusculaires, fatigue musculaire, douleurs articulaires +
- Rétention d'eau +


Conseils d'utilisation / Posologie courante
- Infection des voies respiratoires : quelques gouttes en friction sur le haut du thorax et le haut du dos en synergie avec d'autres huiles essentielles (Eucalyptus radié, Inule, Laurier noble)
- Insomnie, angoisse : 1 à 2 gouttes sur la face intérieure des poignets, sur le plexus solaire et sous la plante des pieds et / ou dans le bain, une dizaine de gouttes à diluer sur un support pour se détendre
- Faiblesse immunitaire, fatigue physique et nerveuse : quelques gouttes pures ou diluées dans une huile végétale en onction le long de la colonne vertébrale
- Infections virales de tout type : par voie orale, 2 gouttes 3 fois par jour, elle peut être associée à d'autres huiles essentielles
- Infection ORL, grippe, bronchite : par voie rectale, dans les suppositoires, notamment chez les bébés et les jeunes enfants
- Épidémies virales : en diffusion atmosphérique
 

Précautions d'emploi / Contre-indications
- Précautions d'emploi générales : respecter les doses physiologiques.
- Tolérance cutanée exceptionnelle.
 

Cosmétique
- Problèmes cutanés, acné, eczéma, herpès labial
- Cellulite, rétention d'eau, drainage lymphatique
 

Cuisine
Aucune référence trouvée.
 

Intérieur
- En diffusion pour purifier l'atmosphère en cas d'épidémies ou de maladies virales
 

En savoir plus
L'huile essentielle de Ravintsare extraite du Camphrier (Cinnamomum camphora) de Madagascar est riche en 1,8 cinéole et douce.
D'autres chémotypes de Camphrier asiatiques donnent l'huile essentielle de Bois de Hô, riche en linalol.
D'autres encore donnent une huile essentielle riche en camphre.
Attention, une confusion a longtemps perduré entre l'huile essentielle de "Ravensara aromatica" et celle de "Ravintsare" à cause d'une mauvaise traduction du nom malgache, et ce même par de grands aromathérapeutes.
L'une et l'autre n'ont pas la même composition ni les mêmes propriétés.
Dans de nombreux ouvrages, vous trouvez le nom et la description de "Ravensara aromatica" avec les propriétés du Ravintsare… soyez donc vigilants.
 

À retenir
Informations disponibles dans la monographie version longue.

Références / Bibliographie
L'aromathérapie exactement – P. Franchomme, R. Jollois, D. Pénoël – Editions Roger Jollois
Ma bible des huiles essentielles – D. Festy – Editions Leduc
Les huiles essentielles – Médecine d'avenir – Dr J.-P. Willem – Editions du Dauphin
La nouvelle aromathérapie – Philippe Mailhebiau – Editions Jakin
L'aromathérapie – Dominique Baudoux – Editions Amyris
Traité d'aromathérapie scientifique et médicale, Michel Faucon, Éditions Sang de la Terre 



Cette plante est étudiée en détails dans les modules Myrtéa formations suivants :
- AROMATHÉRAPIE PRATIQUE NIVEAU 1 - LES HUILES ESSENTIELLES COURANTES
- AROMAZEN
- INTRODUCTION AUX HUILES ESSENTIELLES

 VOIR SUR
OSHADHI-MYRTÉA.COM



Les informations proposées dans la Médiathèque Myrtéa formations sont synthétisées notamment à partir de livres de référence et ne doivent en aucun cas se substituer à un avis médical ou servir d'outil de diagnostique.




Cette monographie vous a plu ? Votez pour elle !

  • Currently 4.00/5

4.0/5 (7 votes)