Formations    Médiathèque  
INFO IMPORTANTE : Promo de Noël ! Du 26 Novembre au 19 Décembre, bénéficiez de 20% de remise sur toutes nos formations (sauf cycles de Naturopathie 2ème et 3ème année) avec le code promo OFNOEL21. Offre valable sur une ou plusieurs formations dans une seule et même commande, pour un financement personnel
INFO IMPORTANTE : Promo de Noël ! Du 26 Novembre au 19 Décembre, bénéficiez de 20% de remise sur toutes nos formations (sauf cycles de Naturopathie 2ème et 3ème année) avec le code promo OFNOEL21. Offre valable sur une ou plusieurs formations dans une seule et même commande, pour un financement personnel

MÉDIATHÈQUE MYRTÉA FORMATIONS

Accueil Médiathèque > Monographies > Plantes

MONOGRAPHIE PLANTE
Fucus vesiculosus L.

La version complète de cette monographie est disponible dans les formations Myrtéa



Désignations vernaculaires
Fucus, Fucus vésiculeux, Varech vésiculeux, Goémon à
ampoules, Chêne marin, Laitue marine


Fucus vesiculosus L.
Désignation anglaise
Bladder wrack, black tang, rockweed, bladder fucus, sea
oak, cut weed, dyers fucus, red fucus, rock wrack


Partie utilisée
Thalle


Origines courantes
Océans Atlantique et Pacifique, Mer du Nord, Manche,
Mer Baltique


Classification botanique
Règne : Chromista
Embranchement : Ochrophyta
Classe : Phaeophyceae
Ordre : Fucales
Famille : Fucaceae
Genre : Fucus


Habitat et description botanique
Il s'agit d'une algue brune à olive foncé, robuste, coriace, dioïque, pérenne, qui forme des buissons touffus. Elles forment des rubans plats à côte médiane. Le thalle, mince et ramifié, est parsemé de vésicules gazeuses claires qui servent de flotteurs. D'autres vésicules, jaunâtres et plus rugueuses, sont présentes à l'extrémité en période de reproduction et contiennent les cellules reproductrices mâles ou femelles.
Elle pousse sur les rochers dans les eaux froides et peu profondes, jusqu'à 4-5 m de profondeur.


Période de cueillette
Le thalle se récolte au cours de la période de "fructification".


Mythologie / histoire / anecdotes et vertus tradionnelles
Les romains confectionnaient des cataplasmes à base de fucus pour soulager les douleurs articulaires. Au XIXème siècle, on le préconisait dans les problèmes de peau et les crises d'asthme. Au XIXème siècle, on lui reconnaît ses vertus pour les troubles de la thyroïde et en cas de goitre. Aujourd'hui, il est particulièrement connu comme coupe-faim et draineur.
Au Japon, il fait partie des aliments de base.
Il est également utilisé comme combustible, fertilisant naturel et pour l'alimentation du bétail.


Constituants biochimiques
- Minéraux : iode, brome, sodium, magnésium, calcium, fer, potassium, sodium, phosphore, soufre
- Vitamines : A, B1, B2, B6, B12, PP, C, D3, E, K
- Eléments traces : arsenic, cadmium, cobalt, cuivre, mercure, manganèse, nickel, plomb, zinc
- Polyphénols : phlorotanins
- Polysaccharides : acide alginique, laminarine, fucanes et dérivés, acides uroniques
- Protéines (avec les acides aminés essentiels)
- Caroténoïdes : fucoxanthine
- Phytohormones


Propriétés organoleptiques
Odeur : marine, iodée, peu agréable
Saveur : fade, mucilagineuse, salée


Fucus vesiculosus L.
Propriétés en aromathérapie scientifique
- Stimulant de la thyroïde (l'action peut être inversée en fonction de la dose utilisée)
- Reminéralisant
- Anti-asthénique
- Laxatif
- Stimulant du métabolisme général
- Effet coupe-faim, action amaigrissante (via l'action sur la thyroïde)
- Protecteur mécanique des muqueuses gastriques
- Action antibiotique (phlorotanins)

Indications traditionnelles
Voie interne :
- Asthénie
- Anorexie
- Convalescence
- Chute de cheveux
- Affections ganglionnaires non évolutives
- Sénescence
- Prise de poids (due à l'hypométabolisme)
- Reflux gastro-oesophagien
- Certaines hypothyroïdies
Voie externe :
- Bains revitalisants et amaigrissants
- Petites coupures, saignements légers


Conseils d'utilisation / Posologie courante
Voie interne :
- En décoction : 2 g par litre d'eau, faire bouillir 5 min ; boire 1 l par jour en cas d'hypo-thyroïdie et d'obésité.
- En teinture-mère ou extrait fluide : 20 à 50 gouttes par jour (TM), 5 à 15 gouttes par jour (extrait fluide). Associer avec Avena sativa.
- En gélules de poudre micronisée : 250 mg par gélule, à raison d'une gélule le matin pendant le petit déjeûner avec un grand verre d'eau ; dans le cas d'un terrain hypo-thyroïdien, pendant plusieurs mois (6 mois à 1 an), sous contrôle médical avec dosages hormonaux thyroïdiens trimestriels. Pour la perte de poids, jusqu'à 1 g de poudre par jour maximum, ne pas dépasser 1 mois en continu.
Voie externe :
- Dans le bain : fatigue, obésité.
- En compresses imprégnées : en cas de petits saignements.
- Dans les gels, crèmes.


Précautions d'emploi / Contre-indications
- Déconseillé en cas d'hyper-thyroïdie (apport d'iode) et en cas de problèmes cardiaques.
- En cas d'utilisation prolongée, des symptômes d'un hyper-fonctionnement thyroïdien peuvent apparaître : agitation, palpitations, insomnie, etc.
- Déconseillé en cas d'allergie à l'iode.


À retenir
Le fucus est particulièrement utilisé dans les régimes amaigrissants en cas d'obésité liée à un hypo-métabolisme. Il est également conseillé dans les terrains d'hypo-fonctionnement thyroïdien, dans ce cas, les dosages hormonaux thyroïdiens sont recommandés en parallèle. Grâce à sa richess en vitamines et minéraux, il est intéressant en cas de fatigue, déminéralisation, convalescence.


Références / Bibliographie
- L’herboristerie – Manuel pratique de la santé par les plantes–Patrice de Bonneval–Editions désiris
- Traité pratique de phytothérapie–Dr. Jean-Michel Morel–Editions Grancher




 VOIR SUR
OSHADHI-MYRTÉA.COM



Les informations proposées dans la Médiathèque Myrtéa formations sont synthétisées notamment à partir de livres de référence et ne doivent en aucun cas se substituer à un avis médical ou servir d'outil de diagnostique.




Cette monographie vous a plu ? Votez pour elle !

  • Currently 5.00/5

5.0/5 (1 vote)