Mon Panier (Arrhes :
0,00
€ -
0
modules)
 












AROMATHÈQUE MYRTÉA


MONOGRAPHIE HYDROLAT
Myrtus communis CT cineole

La version complète de cette monographie est disponible dans les formations Myrtéa



Désignations vernaculaires
Myrte à cinéole


Myrtus communis CT cineole
Désignation anglaise
Red myrtle, Myrtle cineol type


Partie extraite
Feuilles et fleurs


Origines courantes
Maroc


Classification botanique
Règne : Plantae
Division : Magnoliophyta
Classe : Magnoliopsida
Ordre : Myrtales
Famille : Myrtaceae
Genre : Myrtus


Description botanique
Cet arbuste buissonnant peut atteindre 5 m de hauteur. Ses feuilles de 2 à 5 cm de long, sont opposées, ovales, vernissées, de couleur vert foncé. Les fleurs solitaires à cinq pétales, d'un diamètre de 1 à 2 cm, ont une touffe centrale d'étamines blanches et dégagent un parfum capiteux. La floraison s'étale de juin à octobre.
Les fruits sont des baies oblongues ellipsoïdales, de couleur pourpre-noir, d'½ à 1 cm de diamètre, et sont utilisés pour produire une liqueur en Corse.


Mythologie / histoire / anecdotes
Grecs et Romains l’utilisaient pour les affections pulmonaires et urinaires. On l’utilisait comme cosmétique au 16ème siècle. De nos jours, en ...
Informations supplémentaires disponibles dans la monographie version longue.


Méthode d'obtention de l'extrait
Distillation par entraînement à la vapeur d'eau


Propriétés organoleptiques
Aspect : liquide limpide


Myrtus communis CT cineole
Notes olfactives / parfumerie
Odeur : verte, légèrement mentholée, camphrée
Saveur
: amère, légèrement mentholée


Voies de prédilection
Voie orale : +++
Voie cutanée : +++


Propriétés en hydrolathérapie scientifique
Antihistaminique en cas d'allergie des voies respiratoires
Mucolytique et expectorant
Purificateur intestinal
Purificateur pulmonaire, renforce la capacité respiratoire
Antiseptique oculaire
Antifongique
Immunostimulant


Propriétés en hydrolathérapie énergétique
Incapacité d'adaptation, manque de flexibilité
Attachement aux vieux schémas mentaux, manque d'ouverture d'esprit
Refus de guérir, résistance à accepter un remède pour se soigner
Attitude auto-destructrice, dépendance (tabac, alcool…)
Obstination


Indications traditionnelles
Problèmes ORL : bronchite, toux, sinusite, asthme, rhume des foins
Agitation, nervosité
Fatigue mentale et physique
Infections oculaires
Mycose, candidose


Conseils d'utilisation / Posologie courante
Pour aider à arrêter de fumer, éventuellement associé à l'hydrolat de Pin sylvestre, en cure interne de 40 jours.
En cas de d'asthme ou de rhume des foins, diluer une cuillère à café d'hydrolat dans un verre d'eau, à boire 3 fois par jour, en cures de 20 jours à renouveler si besoin.
En irrigation du côlon, en mélange avec d'autres hydrolats, en cas mycoses.
En compresses sur les yeux irrités.


Précautions d'emploi / Contre-indications
Aucune connue


Cosmétique
Tonique, astringent
Antiseptique
Soin des peaux grasses, acnéiques
Soin des infections de la peau, mycoses cutanées
Soin des yeux, irritations oculaires


Cuisine
Pas d'utilisation connue


Intérieur
Cet hydrolat peut s'utiliser en spray, en mélange avec d'autres hydrolats en période hivernale pour assainir l'air


À retenir
Expectorant, cet hydrolat est efficace dans les affections respiratoires (bronchite, sinusite…) ou allergiques (asthme, rhume des foins). Il ai...
Informations supplémentaires disponibles dans la monographie version longue.


Références / Bibliographie
L'hydrolathérapie– de Lydia Bosson



Cette plante est étudiée en détails dans les modules Myrtéa formations suivants :
- HYDROLATHÉRAPIE PRATIQUE NIVEAU 1

 VOIR SUR
OSHADHI-MYRTÉA.COM
PDF
Télécharger le PDF



Les informations proposées dans l'Aromathèque Myrtéa formations sont synthétisées notamment à partir de livres de référence et ne doivent en aucun cas se substituer à un avis médical ou servir d'outil de diagnostique.




Cette monographie vous a plu ? Votez pour elle !

  • Currently 4.00/5

4.0/5 (8 votes)