Mon Panier (Arrhes :
0,00
€ -
0
modules)
 












AROMATHÈQUE MYRTÉA


MONOGRAPHIE HYDROLAT
Hypericum perforatum

Plante majeure

La version complète de cette monographie est disponible dans les formations Myrtéa



Désignations vernaculaires
Millepertuis, Herbe de la St-Jean


Hypericum perforatum
Désignation anglaise
Saint John's wort


Partie extraite
Plante fleurie


Origines courantes
France


Classification botanique
Règne : Plantae
Division : Magnoliophyta
Classe : Magnoliopsida
Ordre : Theales
Famille : Clusiaceae
Genre : Hypericum


Description botanique
Hypericum perforatum est une plante herbacée vivace que l'on retrouve en Europe et en Asie occidentale. Ses petites feuilles ovales possèdent des petites glandes translucides, comme des trous lorsqu'on les observe par transparence, ce qui lui a donné son nom. Ses fleurs ont cinq pétales d'un beau jaune vif et de nombreuses étamines. Ses fruits sont des capsules sèches qui éclatent à maturité en libérant un grand nombre de petites graines. Aimant le soleil, on la trouve souvent au bord des chemins.


Mythologie / histoire / anecdotes
Le Millepertuis, appelé aussi herbe de la Saint-Jean que l'on fête le 24 juin, du fait de l'époque de sa floraison. Une légende raconte que le diable voulait détruire cette plante en la perçant d'une aiguille et que Dieu l'aurait sauvée, mais elle garde les stigmates de cette "attaque" avec son apparence perforée qui lui a donné son nom latin. Dans l'Antiquité, le Millepertuis était considéré comme pouvant repousser les esprits maléfiques, il est d'ailleurs utilisé pour lutter contre la dépression et autres troubles psychologiques. Ambroise Paré le conseillait pour "les blessures profondes et celles qui traversent le corps".


Méthode d'obtention de l'extrait
Distillation par entraînement à la vapeur d'eau


Propriétés organoleptiques
Aspect : liquide limpide


Notes olfactives / parfumerie
Odeur : végétale, douce
Saveur
: aromatique, astringente


Voies de prédilection
Voie orale : +++
Voie cutanée : +++


Propriétés en hydrolathérapie scientifique
Anti-inflammatoire général, analgésique
Antidépresseur, euphorisant


Propriétés en hydrolathérapie énergétique
Etat de choc
Fatigue nerveuse, neurasthénie
Absence d'appréciation de son corps physique et volonté de le modifier
Tendance à constamment se plaindre de la météorologie
Douleurs dorsales liées à un manque de soutien et de reconnaissance de la part d'autrui


Indications traditionnelles
Dépression
Pyélonéphrite
Rhume des foins
Rhumatisme, douleurs dorsales
Météorisme


Conseils d'utilisation / Posologie courante
Pour les personnes très fatiguées, celles qui ont du mal à se mettre en route le matin, pour aider à s'ancrer, boire un verre d'eau avec une cuillère à café de cet hydrolat le matin au lever pendant 40 jours.
En compresses, avec l'hydrolat d'Hélichryse italienne sur les petites blessures, plaies cutanées.


Précautions d'emploi / Contre-indications
Aucune connue


Cosmétique
Soin des peaux agressées, irritées, gercées


Cuisine
Pas d'utilisation connue


Intérieur
Pas d'utilisation connue


En savoir plus
L'hydrolat de Millepertuis a l'avantage de ne pas être photosensibilisant contrairement à d'autres formes existantes qui contiennent l'hypé...
Informations supplémentaires disponibles dans la monographie version longue.


À retenir
Informations disponibles dans la monographie version longue.


Références / Bibliographie
L'hydrolathérapie– de Lydia Bosson



Cette plante est étudiée en détails dans les modules Myrtéa formations suivants :
- HYDROLATHÉRAPIE PRATIQUE NIVEAU 1

 VOIR SUR
OSHADHI-MYRTÉA.COM
PDF
Télécharger le PDF



Les informations proposées dans l'Aromathèque Myrtéa formations sont synthétisées notamment à partir de livres de référence et ne doivent en aucun cas se substituer à un avis médical ou servir d'outil de diagnostique.




Cette monographie vous a plu ? Votez pour elle !

  • Currently 4.00/5

4.0/5 (8 votes)