Mon Panier (Arrhes :
0,00
€ -
0
modules)
 












AROMATHÈQUE MYRTÉA


MONOGRAPHIE HUILE ESSENTIELLE
Salvia officinalis

La version complète de cette monographie est disponible dans les formations Myrtéa



Désignations vernaculaires
Sauge officinale, Sauge commune, Sauge des jardins, Thé
d'Europe, Grande Sauge, Herbe sacrée
 

Salvia officinalis
Désignation anglaise
Common sage
 

Partie extraite
Sommités fleuries, feuilles
 

Origines courantes
France, régions méditerranéennes, Europe
de l'Est
 

Classification botanique
Règne : Plantae
Division : Magnoliophyta
Classe : Magnoliopsida
Ordre : Lamiales
Famille : Lamiaceae
Genre : Salvia
 

Description botanique
La Sauge officinale est une plante très ramifiée pouvant atteindre 50 à 80 cm de haut, avec une tige carrée caractéristique des Lamiacées, à la base lignifiée. Se feuilles sont opposées, oblongues, veloutées, rugueuses au toucher, à bords très finement denticulés, aux multiples nervures qui sont saillantes sur la face inférieure, de couleur vert pâle, légèrement gris-blanchâtre. Les jolies fleurs bleues ou roses en épis font leur apparition vers le mois de mai et restent ouvertes le temps d'un été. Elle aime les lieux ensoleillés et secs, des sols calcaires et bien aérés de préférence, et vit en général à une altitude inférieure à 800 m.
 

Mythologie / histoire / anecdotes
Salvia officinalis évoque Artémis, déesse lunaire de la chasse, symbole du principe féminin. L'origine du nom de la Sauge vient de « salvare »...
Informations supplémentaires disponibles dans la monographie version longue.

Méthode d'obtention de l'extrait
Distillation par entraînement à la vapeur d'eau
 

Constituants biochimiques
Cétones monoterpéniques (jusqu'à 60%) : alpha-thujone (20 - 40%), camphre (5 – 25%), béta-thujone
Oxydes terpéniques : 1,8 cinéole (5 - 13%)
Monoterpènes : alpha-pinène, camphène
 

Propriétés organoleptiques
Aspect : liquide mobile, fluide et limpide
Couleur : incolore à jaune pâle
 

Salvia officinalis
Densité à 20°C
0.910 – 0.920
 

Point éclair
50°C
 

Rotation optique à 20°C
-2° à +30°
 

Indice de réfraction à 20°C
1.458 – 1.474
 

Notes olfactives / parfumerie
Elle possède un parfum vert, acidulé, légèrement camphré,
aromatique caractéristique
 

Voies de prédilection
Orale -
Cutanée +++
Diffusion +
Olfaction +++


Propriétés en aromathérapie scientifique
- Antibactérienne spécifique (staphylocoques dorés, streptocoques), antiputride
- Antifongique (Candida albicans)
- Antivirale puissante, immunostimulante
- Expectorante, mucolytique
- Lipolytique
- Cholagogue et cholérétique
Propriétés en aromathérapie énergétique
- Neurotonique puissante
- Redonne des forces au niveau psychique, augmente les capacités d'adaptation, aide à lutter contre le stress, à avoir un meilleur moral
- Régule l'hyperémotivité
- Amène sagesse, clarté et calme, aide à développ
Indications traditionnelles
- Infections ORL : sinusite, bronchite, grippe
- Méningite virale, névrite virale, herpès labial
- Troubles digestifs : entérite virale, insuffisance biliaire
- Escarres, putréfactions intestinales
- Troubles de la ménopause (bouff
Conseils d'utilisation / Posologie courante
En application locale, associée à d'autres huiles essentielles, diluée dans une huile végétale pour les soins de la peau
En friction sur le bas-ventre et le bas du dos en mélange avec d'autres huiles essentielles en cas de douleurs menstruelles
En friction sur le thorax et le haut du dos en cas d'infections ORL, en mélange avec d'autres huiles essentielles
 

Précautions d'emploi / Contre-indications
A utiliser avec grande prudence à cause de sa teneur importante en thujone, neurotoxique et abortive
Interdite chez les femmes enceintes, allaitantes, chez les enfants, les personnes épileptiques
Usage limité dans le temps, surtout s'il s'agit d'un usage interne (sous contrôle médical uniquement)
 

Cosmétique
- Cicatrisante cutanée, hydratante, en cas de brûlures, chéloïdes, plaies, infections cutanées, panaris, acné…
- Lipolytique, en cas de cellulite
- Antitranspirante, en cas de transpiration excessive
- Alopécie hormonale
 

Cuisine
Cette huile essentielle n'est pas connue pour son utilisation en cuisine et doit être utilisée avec précaution du fait de ses propriétés neurotoxiques.
 

Intérieur
Cette huile essentielle étant à utiliser avec précaution, elle n'est pas conseillée couramment pour un tel usage.
 

En savoir plus
Malgré ses belles propriétés, cette huile essentielle ne doit pas s'utiliser sans avis médical ni sur le long terme et il convient de respecte...
Informations supplémentaires disponibles dans la monographie version longue.

À retenir
Informations disponibles dans la monographie version longue.

Références / Bibliographie
L'aromathérapie exactement – P. Franchomme, R. Jollois, D. Pénoël – Editions Roger Jollois
Ma bible des huiles essentielles – D. Festy – Editions Leduc
L'aromathérapie énergétique, Guérir avec l'âme des plantes – Lydia Bosson - Editions Amyris
La nouvelle aromathérapie, caractérologie des essences et tempéraments humains – Philippe Mailhebiau



Cette plante est étudiée en détails dans les modules Myrtéa formations suivants :
- AROMATHÉRAPIE PRATIQUE NIVEAU 2 - LES HUILES ESSENTIELLES À USAGE SENSIBLE

 VOIR SUR
OSHADHI-MYRTÉA.COM
PDF
Télécharger le PDF



Les informations proposées dans l'Aromathèque Myrtéa formations sont synthétisées notamment à partir de livres de référence et ne doivent en aucun cas se substituer à un avis médical ou servir d'outil de diagnostique.




Cette monographie vous a plu ? Votez pour elle !

  • Currently 4.00/5

4.0/5 (7 votes)