Formations    Aromathèque  

AROMATHÈQUE MYRTÉA FORMATIONS

Accueil Aromathèque > Monographies

MONOGRAPHIE HUILE ESSENTIELLE
Artemisia dracunculus

Plante majeure

La version complète de cette monographie est disponible dans les formations Myrtéa



Désignations vernaculaires
Estragon français, Armoise âcre, Herbe aux dragons, Dragonne, Serpentine


Artemisia dracunculus
Désignation anglaise
Tarragon


Partie extraite
Parties aériennes fleuries


Origines courantes
Asie centrale


Classification botanique
- Règne : plantae
- Division : spermatophita
- Classe : angiospermae
- Ordre : asterales
- Famille : asteraceae
- Genre : artemisia


Habitat et description botanique
L'Estragon est une plante herbacée vivace qui s'apparente à un petit arbuste. Les tiges sont ramifiées et peuvent atteindre plus d'un mètre de hauteur. Les feuilles de l'Estragon sont vertes, longues, fines et élancées. Les fleurs de petites tailles se présentent sous forme de capitules jaune-vert, regroupées en légères panicules. Leur parfum est fraîchement anisé. L'éclosion des fleurs a lieu au début de l'été.
L'Estragon est une plante originaire de Sibérie mais elle est peu résistante aux hivers très froids. Elle préfère la chaleur et l'exposition directe au soleil.


Mythologie / histoire / anecdotes et vertus tradionnelles
Selon la théorie des signatures, que Dioscoride fut l'un des premiers à véhiculer au 1er siècle avant J-C, les racines de l'Estragon auraien...
Informations supplémentaires disponibles dans la monographie version longue.

Méthode d'obtention de l'extrait
Distillation par entrainement à la vapeur d'eau.


Constituants biochimiques
- Phénols-méthyl-éthers (~70%): chavicol méthyl-éther (ou méthylchavicol ou estragole)
- Monoterpènes (~23%): Z-béta-ocimène, E-béta-ocimène, limonène, alpha-pinène
- Autres constituants biochimiques : coumarines (traces)


Propriétés organoleptiques
- Aspect : liquide mobile limpide
- Couleur : incolore à jaune verdâtre


Artemisia dracunculus
Densité à 20°C
0,910 à 0,950


Point éclair
70°C


Rotation optique à 20°C
0° à +10°


Indice de réfraction à 20°C
1,505 à 1,520


Notes olfactives / parfumerie
Note de cœur, herbacée et anisée


Voies de prédilection
- Orale ++
- Cutanée +++
- Diffusion +
- Olfaction ++


Propriétés en aromathérapie scientifique
- Antispasmodique neuromusculaire puissante, action particulière contre le hoquet, spasmes hépato-biliaires +++
- Tonique digestive : stomachique, apéritive, carminative +++
- Anti-inflammatoire +++
- Antiallergique ++
- Antiparasitaire intestinale, antifermentaire ++
- Dystonie neurovégétative : nervosité, spasmophilie ++
- Tonique mentale +


Propriétés en aromathérapie énergétique
- Agit sur le plexus solaire et aide à en éliminer les tensions, les colères et les rancœurs
- Équilibre l'énergie psychique, aide à surmonter les chocs
- Aide à se défaire de la confusion mentale


Indications traditionnelles
- Aérophagies, digestion lente, dyspepsie, gastrites et colites, ballonnements, flatulences, éructations +++
- Mal des transports +++
- Crampes et contractures musculaires, spasmes musculaires du ventre +++
- Dysménorrhées, spasmes gynécologiques +++
- Toux spastiques, hoquet
- Asthme allergique ++
- Spasmophilie ++


Conseils d'utilisation / Posologie courante
- Mal des transports, vomissements, nausées, allergies, spasmophilie, cystite, problèmes de digestion, colites, bronchite et rhinite : voie orale diluée dans une cuillère de miel ou une huile végétale
- Fermentation des aliments, accumulation de gaz dans les intestins, digestion lente : voie orale diluée dans une cuillère de miel ou une huile végétale à prendre avant les repas
- Inflammations cutanées, eczéma, urticaire : onctions locales diluée dans une huile végétale
- Règles douloureuses et douleurs prémenstruelles : onctions sur le bas-ventre diluée dans une huile végétale
- Angoisse, anxiété, manque de concentration, tensions psychiques et physiques, fatigue intellectuelle, stress, surmenage : en olfaction ou en diffusion
- Plexus solaire bloqué : appliquer une légère trace sous le nez avant le coucher ou en bain (5 gouttes mélangées au savon)


Précautions d'emploi / Contre-indications
- Précautions d'emploi générales : respecter les doses physiologiques.
- Précautions d'emploi spécifiques :
ATTENTION :
- D'après la recommandation européenne, la dose journalière est de 40 mg par jour de méthylchavicol (admissible par voie orale pour un adulte), ce qui correspond à 1 goutte par 24 heure d'huile essentielle d'Estragon.
- La voie orale est à limiter. Cet emploi doit être restreint à une période de 24 à 72H en raison du potentiel hépatocarcinogène de cette HE, qui est de 1 à 2g HE / kg (néanmoins rarement atteint sauf cas de gros surdosage).
- La voie cutanée diluée est à privilégier, mais sur une période de 8 à 10 jours.
- Cette huile essentielle est irritante pure sur la peau. Il est indispensable de la diluer dans une huile végétale pour toute application cutanée.
- A utiliser avec précaution en cas de traitements anti-coagulants ou de troubles de la coagulation en raison de son possible effet anti-coagulant.
- Ne pas utiliser chez la femme enceinte ou allaitante.


Cosmétique
Aucune référence trouvée.


Cuisine
- Peut être employée en cuisine dans les sauces, les plats cuisinés, pour parfumer une huile végétale à raison d'une goutte


Intérieur
- Peut être utilisée en diffusion associée à d'autres HE pour soulager les tensions psychiques ainsi que la fatigue intellectuelle


En savoir plus
Il faut 1,5 à 2 kg de plantes fleuries pour 10 ml d'huile essentielle d'Estragon.
Pour beaucoup d'utilisations, notamment concernant l'...
Informations supplémentaires disponibles dans la monographie version longue.

À retenir
Informations disponibles dans la monographie version longue.

Références / Bibliographie
L'aromathérapie exactement–P. Franchomme, R. Jollois, D. Pénoël– Editions Roger Jollois
Aromathérapie corps et âme–André Bitsas–Editions Amyris
Ma bible des huiles essentielles–Danièle Festy–Editions Leduc
L'aromathérapie–Dominique Baudoux–Editions Amyris
L'aromathérapie énergétique–Lydia Bosson–Editions Amyris
Traité d'aromathérapie scientifique et médicale, Michel Faucon, Éditions Sang de la Terre





Cette plante est étudiée en détails dans les modules Myrtéa formations suivants :
- AROMATHÉRAPIE PRATIQUE NIVEAU 1 - LES HUILES ESSENTIELLES COURANTES
- AROMATHÉRAPIE SUBTILE « b » - AROMA ET SOINS TRADITIONNELS CHINOIS
- AROMAZEN

 VOIR SUR
OSHADHI-MYRTÉA.COM



Les informations proposées dans l'Aromathèque Myrtéa formations sont synthétisées notamment à partir de livres de référence et ne doivent en aucun cas se substituer à un avis médical ou servir d'outil de diagnostique.




Cette monographie vous a plu ? Votez pour elle !

  • Currently 4.08/5

4.1/5 (13 votes)