Mon Panier (Arrhes :
0,00
€ -
0
modules)
 












AROMATHÈQUE MYRTÉA


MONOGRAPHIE HUILE ESSENTIELLE
Acorus calamus

La version complète de cette monographie est disponible dans les formations Myrtéa



Désignations vernaculaires
Acore vrai, Acore odorant, Roseau odorant, Canne aromatique, Jonc odorant


Acorus calamus
Désignation anglaise
Sweet cane, sweet flag


Partie extraite
Racines


Origines courantes
Asie


Classification botanique
Règne : Plantae
Division : Magnoliophyta
Classe : Liliopsida
Ordre : Arales
Famille : Acoraceae
Genre : Acorus


Description botanique
L'acore vrai est une plante vivace aquatique d'environ 1 m de hauteur. Son rhizome, épais et rampant et immergé dans la boue, possède des nœuds à partir desquels naissent de nombreuses racines. Ses racines sont adventices et de couleur blanchâtre à l'intérieur. Aromatiques et possédant de nombreuses vertus, elles sont très appréciées en phytothérapie.
La tige est dressée et s'élève au-dessus des feuilles. Sur le côté, au niveau central de la tige, des spadices jaunes brunâtres serrés les unes contres les autres sous forme d'épis de 5 à 10 cm de long apparaissent.
Ses feuilles en forme d'épée sont composées des nervures parallèles et sont engainantes et linéaires.
Les fruits de l'acore se présentent sous forme d'akènes. La floraison se situe entre mai et août et la récolte rhizome a lieu à la fin de l'été.


Mythologie / histoire / anecdotes
L'acore vrai fut très tôt utilisé en Inde, il représente l'une des plantes médicinales les plus anciennes. Des textes très anciens issus de l...
Informations supplémentaires disponibles dans la monographie version longue.

Méthode d'obtention de l'extrait
Distillation par entraînement à la vapeur d'eau des racines.


Constituants biochimiques
Phénols méthyl-éthers : béta-asarone (+ de 75 %), alpha-asarone, cis et trans-isoeugénol méthyléthers
Aldéhydes : asaronaldéhyde


Propriétés organoleptiques
Aspect : liquide mobile limpide et fluide =
Couleur : jaune pâle à orange clair
Odeur : terreuse, lourde et suave


Acorus calamus
Densité à 20°C
0,879 à 0,960


Point éclair
+80°C


Rotation optique à 20°C
-7 à +2


Indice de réfraction à 20°C
1.460 – 1.455


Notes olfactives / parfumerie
Note de fond boisée, terreuse, épicée


Voies de prédilection
Orale +++
Cutanée ++
Bain ++
Diffusion ++


Propriétés en aromathérapie scientifique
- Antispasmodique
- Relaxante
- Anti-inflammatoire (gastro-entéro-rénale)
- Stomachique
- Stimulante du système digestif
- Expectorante


Propriétés en aromathérapie énergétique
- Transforme l'intellect en intelligence
- Améliore la capacité verbale suite à un accident cérébral
- Aide à comprendre et modifier nos attitudes destructrices
- Aide à reconnaître les conditionnements familiaux
- Permet de se rendre compte des blocages et programmations qui font obstacle à notre évolution personnelle
- Aide à comprendre les attitudes que nous prenons, tantôt celle de victime ou celle de bourreau


Indications traditionnelles
- Gastrite, inflammation des muqueuses stomacales et digestives
- Bronchite asthmatiforme
- Congestion rénale
- Cystite
- Hypotension artérielle
- Spasmes nerveux
- Douleurs articulaires


Conseils d'utilisation / Posologie courante
Vois externe :
En gargarisme pour soigner les aphtes et les douleurs dentaires.
En application cutanée en dilution avec une huile végétale :
- sur le ventre pour les douleurs digestives ou stomacales, en synergie avec l'huile essentielle d'Ocimum basilicum (Basilic tropical).
- sur le plexus solaire en synergie avec l'huile essentielle de Citrus aurantium ssp. amara feuille (Petitgrain bigaradier) à visée antispasmodique et calmante.
- sur les zones articulaires douloureuses, en synergie avec Lavandula angustifolia (Lavande vraie) et Anethum graveolens (Aneth herbe) dans de l'huile végétale de Millepertuis et d'Arnica à visée anti-inflammatoire.
En olfaction sur un mouchoir à visée relaxante.


Précautions d'emploi / Contre-indications
Précautions générales
Contient des éléments neurotoxiques et abortifs en faible quantité. Il convient d'éviter l'utilisation sur une longue période, ainsi que les femmes enceintes et les enfants.


Cosmétique
Utilisation en cosmétique et parfumerie industrielle sous forme de désodorisant pour des savons ou des produits d'entretiens aux notes boisées.


Cuisine
Pas d'utilisation connue.


Intérieur
Pas d'utilisation connue.


En savoir plus
L'acore est cultivée dans les régions marécageuses et le long des cours d'eau, seuls les rhizomes sont utilisés en phytothérapie et en aromat...
Informations supplémentaires disponibles dans la monographie version longue.

À retenir
Informations disponibles dans la monographie version longue.

Références / Bibliographie
Huiles essentielles - 2000 ans de découvertes aromathérapeutiques pour une médecine d'avenir–Dr Jean Valnet–Editions Livre de poche
L'aromathérapie exactement–P. Franchomme, R. Jollois, D. Pénoël



Cette plante est étudiée en détails dans les modules Myrtéa formations suivants :
- AROMATHÉRAPIE PRATIQUE NIVEAU 2 - LES HUILES ESSENTIELLES À USAGE SENSIBLE

 VOIR SUR
OSHADHI-MYRTÉA.COM
PDF
Télécharger le PDF



Les informations proposées dans l'Aromathèque Myrtéa formations sont synthétisées notamment à partir de livres de référence et ne doivent en aucun cas se substituer à un avis médical ou servir d'outil de diagnostique.




Cette monographie vous a plu ? Votez pour elle !

  • Currently 4.00/5

4.0/5 (7 votes)