Formations    Aromathèque  

AROMATHÈQUE MYRTÉA FORMATIONS

Accueil Aromathèque > Monographies

MONOGRAPHIE HUILE ESSENTIELLE
Eucalyptus globulus

Plante majeure

La version complète de cette monographie est disponible dans les formations Myrtéa



Désignations vernaculaires
Eucalyptus globuleux, Eucalyptus gommier bleu, Arbre à la fièvre, Arbre au koala
 

Eucalyptus globulus
Désignation anglaise
Eucalyptus
 

Partie extraite
Feuilles
 

Origines courantes
Sud-Est de l'Australie
 

Classification botanique
- Règne : plantae
- Division : magnoliophyta
- Classe : magnoliopsida
- Ordre : myrtales
- Famille : myrtaceae
- Genre : eucalyptus
 

Habitat et description botanique
Originaire d'Australie, l'Eucalyptus globulus est un arbre sempervirent de la famille des Myrtaceae qui s'épanouit principalement dans les régions chaudes. Sa hauteur varie en moyenne de 33 à 70 m de haut. Il est l'un des arbres les plus grands du monde. Son tronc est recouvert d'une écorce gris cendré. Ses feuilles, odorantes et persistantes, sont alternes, étroites, tirant sur le vert foncé. Elles peuvent mesurer jusqu'à 35 cm de longueur, et sont composées de poches sécrétrices, contenant son huile essentielle.
Les fleurs de l'Eucalyptus globulus sont blanchâtres et disposent de nombreuses étamines. Elles sont solitaires, rassemblées à la base des feuilles.
Les fruits mesurent environ 1 à 2 cm de diamètre et sont dotés d'une capsule ovoïde rigide, renfermant de toutes petites graines. La forme de l'opercule du fruit renvoie au nom donné à la variété "globulus."
 

Mythologie / histoire / anecdotes et vertus tradionnelles
Le nom de l'espèce Eucalyptus provient du grec "eu", "beau" et "kalyptos", "caché" en lien avec le calice de la fleur qui se présente ...
Informations supplémentaires disponibles dans la monographie version longue.

Méthode d'obtention de l'extrait
Distillation par entraînement à la vapeur d'eau.
 

Constituants biochimiques
- Oxydes (60-80%) : 1,8-cinéole
- Monoterpènes (env. 18%): limonène, α-pinène; p-cymène; γ-terpinène; Myrcène; β-pinène
- Cétones (0,1%) : pinocarvone
- Autres constituants biochimiques : camphre, monoterpénols (α-terpinéol, globulol, terpinène, géraniol)


Propriétés organoleptiques
- Aspect : liquide mobile limpide
- Couleur : incolore à jaune pâle

 

Eucalyptus globulus
Densité à 20°C
0,905 à 0,925 g/ml
 

Point éclair
+44°C
 

Rotation optique à 20°C
+0° à +10°
 

Indice de réfraction à 20°C
1,460 à 1,466
 

Notes olfactives / parfumerie
Notes de cœur / notes de tête camphrées, fraîches, cinéolées
 

Voies de prédilection
- Orale -
- Cutanée ++
- Diffusion ++
- Olfaction ++ 
- Rectale ++


Propriétés en aromathérapie scientifique
- Antiseptique respiratoire +++
- Expectorante, mucolytique, anti-catarrhale +++
- Asséchante pulmonaire +++
- Antifongique ++
- Antibactérienne ++
- Antiparasitaire ++
- Décongestionnante prostatique ++
- Anti-inflammatoire, anti-rhumatismale + 


Indications traditionnelles
- Bronchites, toux grasses, bronchites asthmatiformes +++
- Grippe +++
- Rhume +++
- Prostatite ++
- Infection de l’urètre à gonocoque et chlamydiae ++
- Rhumatismes +

Conseils d'utilisation / Posologie courante
- Infections bronchiques et pulmonaires : en onction sur la poitrine, le dos, la gorge, la nuque, diluée dans une huile végétale (20% max.)
- Douleurs rhumatismales : diluer dans de l'huile végétale et masser la zone concernée en association avec Gaultheria fragrantissima (Gaulthérie)
- Grippe, infections hivernales : pratiquer des inhalations 2 à 3 fois par jour, entre 10 et 15 mn chacune, avec Eucalyptus globulus (2 gouttes) associée à Melaleuca quinquenervia (Niaouli, 2 gouttes) et Pinus sylvestris (Pin sylvestre, 2 gouttes)
- Entretien de la maison : ajouter quelques gouttes d'Eucalyptus globulus en association avec Citrus reticulata (Mandarine) et Citrus paradisii (Pamplemousse) au produit d'entretien sanitaire (action antifongique, antiacarien et antiseptique)
 

Précautions d'emploi / Contre-indications
- Précautions d'emploi générales : respecter les doses physiologiques.
- Précautions d'emploi spécifiques :
ATTENTION :
- Huile essentielle asséchante pour les voies respiratoires, ne doit s'employer que pour les pathologies respiratoires basses.
- Diluer dans une huile végétale avant toute application cutanée (20 % max).
- En diffusion : associer à d'autres HE plus douces.
- A éviter pour les enfants de moins de 7 ans. Préférer de manière générale l'Eucalyptus radiata.
- Déconseillée chez les asthmatiques en raison de la forte teneur en 1,8-cinéole.
- Dose toxique per os (par voie orale) 2 à 5 g/kg, soit 10 ml pour un adulte.


Cosmétique
- Peut être intégrée dans une lotion capillaire pour les cheveux gras et les cheveux sujets aux pellicules
- Utiliser l'hydrolat d'Eucalyptus globulus pour soigner les peaux grasses à tendance acnéique ou les peaux matures, et pour décongestionner les yeux fatigués
 

Cuisine
Aucune référence trouvée.
 

Intérieur
- Assainie et purifie la pièce en synergie avec d'autres HE (Melaleuca quinquenervia (Niaouli), Pinus sylvestris (Pin sylvestre), Lavandula burnatii super (Lavandin super), Myrtus communis cineoliferum (Myrte vert)


En savoir plus
Le genre Eucalyptus compte plus de 500 espèces. On estime dans le bassin méditerranéen l'existence d'environ 200 espèces d'Eucalyptus dont u...
Informations supplémentaires disponibles dans la monographie version longue.

À retenir
L'huile essentielle d'Eucalyptus globulus est spécifique des voies respiratoires basses, alors que l'huile essentielle d'Eucalyptus radiata...
Informations supplémentaires disponibles dans la monographie version longue.

Références / Bibliographie
Aromathérapie du Dr Jean Valnet, Editions Livre de poche
L'aromathérapie exactement – P. Franchomme, R. Jollois, D. Pénoël – Editions Roger Jollois
Ma bible des huiles essentielles – D. Festy – Editions Leduc
Les huiles essentielles – Médecine d'avenir – Dr J.-P. Willem – Editions du Dauphin
La nouvelle aromathérapie – Philippe Mailhebiau – Editions Jakin
L'aromathérapie – Dominique Baudoux – Editions Amyris
Soigner ses enfants avec les huiles essentielles – D. Festy – Editions Leduc
Traité d'aromathérapie scientifique et médicale, Michel Faucon, Éditions Sang de la Terre 



Cette plante est étudiée en détails dans les modules Myrtéa formations suivants :
- AROMATHÉRAPIE PRATIQUE NIVEAU 2 - LES HUILES ESSENTIELLES À USAGE SENSIBLE

 VOIR SUR
OSHADHI-MYRTÉA.COM



Les informations proposées dans l'Aromathèque Myrtéa formations sont synthétisées notamment à partir de livres de référence et ne doivent en aucun cas se substituer à un avis médical ou servir d'outil de diagnostique.




Cette monographie vous a plu ? Votez pour elle !

  • Currently 4.00/5

4.0/5 (7 votes)