INFO IMPORTANTE : Du 6 au 15 août, le standard est exceptionnellement fermé. Du 16 au 24 Août inclus, notre accueil téléphonique n'est ouvert que le matin du lundi au vendredi. Le traitement des inscriptions s'effectue normalement.
INFO IMPORTANTE : Du 6 au 15 août, le standard est exceptionnellement fermé. Du 16 au 24 Août inclus, notre accueil téléphonique n'est ouvert que le matin du lundi au vendredi. Le traitement des inscriptions s'effectue normalement.

AROMATHÈQUE MYRTÉA

Accueil Aromathèque > Monographies

MONOGRAPHIE HUILE ESSENTIELLE
Thymus vulgaris thujanol

Plante majeure

La version complète de cette monographie est disponible dans les formations Myrtéa



Autres désignations botaniques
Thymus vulgaris thujanoliferum
 

Désignations vernaculaires
Thym à thujanol, Thym doux à thujanol, Thym blanc à
thujanol, Thym commun,
Thym cultivé, Farigoule
 

Thymus vulgaris thujanol
Désignation anglaise
Thyme ct thujanol
 

Partie extraite
Sommités fleuries
 

Origines courantes
Sud de la France, Provence, Drôme
 

Classification botanique
Règne : Plantae
Division : Magnoliophyta
Classe : Magnoliopsida
Ordre : Lamiales
Famille : Lamiaceae
Genre : Thymus
 

Description botanique
Poussant en touffes serrées dans les sols pauvres, caillouteux secs et ensoleillés de la garrigue, ramassé sur lui-même, le Thym vulgaire est un petit sous-arbrisseau vivace et grisâtre dépassant rarement une quarantaine de centimètres. Il fait partie des espèces aromatiques que l'on connaît bien. Profondément enraciné, il se poursuit par une tige ligneuse, rugueuse et très tortueuse qui se divise en nombreux rameaux dressés vers le ciel. La floraison a lieu vers le solstice d'été, au printemps et en été, on peut alors découvrir ses petites fleurs blanc-rosé. Ses feuilles, très petites et nombreuses, sont opposées et très étroites, vertes à grisâtres sur le dessus et veloutées et blanchâtres en-dessous. Le Thym vulgaire supporte bien les sécheresses et la chaleur estivale. Le chémotype à thujanol est rare et moins courant dans la nature, moins robuste et plus sensible au dépérissement que d'autres comme le Thymus vulgaris CT linalol lorsqu'il est cultivé.
 

Mythologie / histoire / anecdotes
Informations disponibles dans la monographie version longue.

Méthode d'obtention de l'extrait
Distillation par entraînement à la vapeur d'eau
 

Constituants biochimiques
Monoterpènes : myrcène, γ-terpinène
Monoterpénols (50%) : cis-thujanol, trans-thujanol (30%), terpinène-1-ol-4, myrcénol-8, linalol
Esters : acétate de myrcèn-8-yle
 

Propriétés organoleptiques
Aspect : liquide limpide, fluide et mobile
Couleur : jaune très pâle à transparent
 

Thymus vulgaris thujanol
Densité à 20°C
0.892 – 0.915
 

Point éclair
60°C
 

Rotation optique à 20°C
-20° à +15°
 

Indice de réfraction à 20°C
1.460 – 1.478
 

Notes olfactives / parfumerie
Odeur puissante, chaude et herbacée, épicée
 

Voies de prédilection
Orale +++
Cutanée +++
Rectale +++
Diffusion ++
 

Propriétés en aromathérapie scientifique
Antibactérienne majeure
Antivirale très intéressante
Antimycosique
Immunostimulante
Tonique général
Régénérante des cellules hépatiques
Active la circulation sanguine, réchauffe, tonifie les capillaires sanguins
Antidiabétique
 

Propriétés en aromathérapie énergétique
Neurotonique
Rééquilibrante et harmonisante nerveuse
Indications traditionnelles
Infections ORL : rhinite, rhinopharyngite, angine, bronchite, otite, sinusite, grippe
Troubles digestifs : aphtes, herpès, gingivite, stomatite, amygdalite, entérocolite, diabète (adjuvant)
Insuffisances hépatiques, cirrhose, hépatite virale
Infections de la sphère génito-urinaire : vulvite, vaginite, cystite, balanite, condylome vénérien, urétrite, prostatite, mycose, herpès génital
Infections dermatologiques : dermite, plaie, mycose
Extrémités froides, syndrome de Raynaud
Fatigue, asthénie, baby-blues, déprime, troubles nerveux
Arthrose, tendinite, troubles neuro-musculaires
 

Indications traditionnelles
Otite
Sinusite
Rhinite
Rhino-pharyngites
Bronchites
Grippes
Cystites, urétrites, prostatites
Arthrites
Troubles nerveux
Fatigue


Conseils d'utilisation / Posologie courante
En cas d'angine, mettre 2 gouttes sur un morceau de sucre ou un comprimé neutre à laisser fondre dans la bouche 3 fois par jour. Vous pouvez également masser 1 à 2 gouttes sur les amygdales par voie externe.
Pour les bébés et les jeunes enfants, il est très efficace par voie rectale en synergie avec d'autres huiles essentielles en cas d'angine ou autre infection ORL.
En cas de congestion ou insuffisance hépatique, il peut être pris par voie orale en mélange avec d'autres huiles essentielles adaptées.
Il peut être utilisé pur localement en cas de mycose, d'infections buccales, d'extrémités froides, souvent associé à d'autres huiles essentielles.
 

Précautions d'emploi / Contre-indications
Très bien toléré en usage cutané ou par voie interne, il ne possède pas de contre-indications aux doses normales d'utilisation.
Diluer sur un support en cas de peau sensible ainsi que chez les bébés et jeunes enfants.
Déconseillée dans les 3 premiers mois de grossesse
 

Cosmétique
Informations disponibles dans la monographie version longue.

Cuisine
Informations disponibles dans la monographie version longue.

Intérieur
Le Thym à thujanol peut être utilisé en diffusion en période d'épidémies hivernales pour purifier l'atmosphère grâce à ses propriétés anti-bactériennes et antivirales en mélange avec d'autres huiles essentielles.
 

En savoir plus
Le Thym à thujanol, aux propriétés anti-infectieuses très intéressantes dans tout type d'infections, et notamment en cas d'angine, a la particularité, par son chémotype, d'être stimulant et régénérateur des cellules du foie ? Il réchauffe également en activant la circulation du sang. Très bien toléré, même par les plus petits, il peut être remplacé par la Marjolaine à thujanol s'il n'est pas disponible du fait de sa rareté.
 

À retenir
Informations disponibles dans la monographie version longue.

Références / Bibliographie
L'aromathérapie exactement – P. Franchomme, R. Jollois, D. Pénoël – Editions Roger Jollois
Ma bible des huiles essentielles – D. Festy – Editions Leduc
Les huiles essentielles – Médecine d'avenir – Dr J.-P. Willem – Editions du Dauphin
La nouvelle aromathérapie – Philippe Mailhebiau – Editions Jakin
L'aromathérapie – Dominique Baudoux – Editions Amyris
Soigner ses enfants avec les huiles essentielles – D. Festy – Editions Leduc



Cette plante est étudiée en détails dans les modules Myrtéa formations suivants :
- AROMATHÉRAPIE PRATIQUE NIVEAU 1 - LES HUILES ESSENTIELLES COURANTES

 VOIR SUR
OSHADHI-MYRTÉA.COM
PDF
Télécharger le PDF



Les informations proposées dans l'Aromathèque Myrtéa formations sont synthétisées notamment à partir de livres de référence et ne doivent en aucun cas se substituer à un avis médical ou servir d'outil de diagnostique.




Cette monographie vous a plu ? Votez pour elle !

  • Currently 4.00/5

4.0/5 (6 votes)