Formations    Aromathèque  


AROMATHÈQUE MYRTÉA FORMATIONS

Accueil Aromathèque > Monographies

MONOGRAPHIE HUILE ESSENTIELLE
Pogostemon cablin

Plante majeure

La version complète de cette monographie est disponible dans les formations Myrtéa



Désignations vernaculaires
Patchouli
 

Pogostemon cablin
Désignation anglaise
Patchouli
 

Partie extraite
Feuilles
 

Origines courantes
Indonésie, Malaisie, Inde
 

Classification botanique
Règne : Plantae
Division : Magnoliophyta
Classe : Magnoliopsida
Ordre : Lamiales
Famille : Lamiaceae
Genre : Pogostemon
 

Description botanique
Le Patchouli est une plante tropicale d'Asie du Sud-Est pouvant dépasser 1 m de haut. Il possède des tiges tétragonales et ses feuilles sont opposées, larges, ovales, molles, veloutées et irrégulièrement dentées. Ce sont les feuilles du Patchouli qui lui donnent sa fragrance si particulière et tenace. Ses fleurs sont petites et blanches en épis et se situent au point d'insertion des feuilles. Il affectionne les zones semi-ombragées et bien drainées ainsi qu'un sol riche et humide.
 

Mythologie / histoire / anecdotes
Son nom proviendrait de l'origine tamoul signifiant « feuille verte ». En Asie du Sud-Est, il fait partie depuis longtemps de la médecine trad...
Informations supplémentaires disponibles dans la monographie version longue.

Méthode d'obtention de l'extrait
Distillation par entraînement à la vapeur d'eau
 

Constituants biochimiques
Sesquiterpènes (40-45%) : alpha-et béta-bulnésène, alpha-guaiène
Sesquiterpénols : patchoulol (30-40%)
 

Propriétés organoleptiques
Aspect : liquide mobile limpide
Couleur : jaune foncé à brun
 

Pogostemon cablin
Densité à 20°C
0.943 – 0.983
 

Point éclair
116°C
 

Rotation optique à 20°C
-66° à -40°
 

Indice de réfraction à 20°C
1.504 – 1.514
 

Notes olfactives / parfumerie
Note de fond en parfumerie
Suave, terreuse,
orientale, chaude, ambrée, musquée, de moisi, fumée,
camphrée, médicinale
 

Voies de prédilection
Orale -
Cutanée +++
Bain +++
Diffusion +++
Olfaction ++
 

Propriétés en aromathérapie scientifique
Tonique et stimulant générale
Tonique digestive
Anti-inflammatoire
Antiseptique, anti-infectieuse
Fébrifuge
Décongestionnante, phlébotonique, lymphotonique
Oestrogen-like
Insectifuge
 

Propriétés en aromathérapie énergétique
Tonique physique, psychique, sexuel
Permet d'accepter son individualité et de rester fidèle à ses convictions, elle nous réconcilie avec nos origines
Eloigne les peurs, l'incertitude, le manque de confiance en soi, amène stabilité et enracinement, donne le courage d'exprimer ses émotions calmement
Ouvre l'esprit et permet d'affronter l'avenir sereinement, amène du courage pour choisir des chemins exceptionnels, stimule le désir de dépasser ses limites intérieures et extérieures
Réveille sensualité et fantaisie, dissout les tensions, favorise le laisser-aller
En Ayurvéda, il est associé au chakra-racine et à la couleur rouge écarlate
 

Indications traditionnelles
Problèmes circulatoires veineux et lymphatiques : varices, hémorroïdes, œdèmes, jambes lourdes, cellulite, rétention d'eau
Troubles gynécologiques : aménorrhée, oligoménorrhée, préménopause, bouffées de chaleur
Troubles digestifs : flatulences, diarrhées, vomissements
Frigidité, impuissance
Epuisement nerveux (si pris à petite dose), stress, agitation mentale
Problèmes cutanés : dermatoses inflammatoires et allergiques, eczéma, crevasses, mycoses, impétigo
 

Conseils d'utilisation / Posologie courante
En frictions locales en cas de problèmes circulatoires, hémorroïdes, varices, cellulite, diluée dans une huile végétale.
Une dizaine de gouttes diluées sur un support, mélangée à d'autres huiles essentielles dans l'eau du bain pour les problèmes cutanés.
Pour son action aphrodisiaque, masser le bas du dos avec 2-3 gouttes de Patchouli diluées dans une huile végétale.
En diffusion, pour tonifier le corps et l'esprit.
 

Précautions d'emploi / Contre-indications
Déconseillée chez la femme enceinte et allaitante
Déconseillée chez les enfants de moins de 7 ans
Contre-indiquée en cas de pathologies cancéreuses hormono-dépendantes
Voie interne déconseillée, réservée au thérapeute
 

Cosmétique
Régénérant cutané, cicatrisante, antiseptique
Peaux ternes, sèches, asphyxiées
Acné, cicatrices
Chute de cheveux
Cuisine
Cette huile essentielle ne s'utilise pas en cuisine.
 

Cuisine
Pas de références trouvées.


Intérieur
1 goutte sur un galet ou un coton dans votre armoire éloigne mites et insectes.
En diffusion, mélangée à d'autres huiles essentielles pour éloigner les insectes ou parfumer votre intérieur.
 

En savoir plus
La plante fraîche ne possède aucune odeur. Elle nécessite une phase de séchage au soleil et de fermentation avant de dégager son odeur si carac...
Informations supplémentaires disponibles dans la monographie version longue.

À retenir
Informations disponibles dans la monographie version longue.

Références / Bibliographie
L'aromathérapie exactement – P. Franchomme, R. Jollois, D. Pénoël – Editions Roger Jollois
L'aromathérapie – Dominique Baudoux – Editions Amyris
L'aromathérapie énergétique – Guérir avec l'âme des plantes – L. Bosson – Editions Amyris



Cette plante est étudiée en détails dans les modules Myrtéa formations suivants :
- AROMATHÉRAPIE PRATIQUE NIVEAU 3 - LES HUILES ESSENTIELLES RARES
- AROMATHÉRAPIE SUBTILE « c » - AROMA ET SOINS TRADITIONNELS DE L'INDE

 VOIR SUR
OSHADHI-MYRTÉA.COM



Les informations proposées dans l'Aromathèque Myrtéa formations sont synthétisées notamment à partir de livres de référence et ne doivent en aucun cas se substituer à un avis médical ou servir d'outil de diagnostique.




Cette monographie vous a plu ? Votez pour elle !

  • Currently 4.11/5

4.1/5 (9 votes)