Formations    Aromathèque  

AROMATHÈQUE MYRTÉA FORMATIONS

Accueil Aromathèque > Monographies

MONOGRAPHIE HUILE ESSENTIELLE
Rosmarinus officinalis à camphre

Plante majeure

La version complète de cette monographie est disponible dans les formations Myrtéa



Désignations vernaculaires
Romarin à camphre
 

Rosmarinus officinalis à camphre
Désignation anglaise
Rosemary borneone
 

Partie extraite
Sommités fleuries, rameaux feuillés
 

Origines courantes
Sud de la France, régions méditerranéennes
 

Classification botanique
- Règne : plantae
- Division : magnoliophyta
- Classe : magnoliopsida
- Ordre : lamiales
- Famille : lamiaceae
- Genre : rosmarinus
 

Habitat et description botanique
Le Romarin est un petit arbrisseau à feuilles persistantes qui affectionne les lieux rocailleux, calcaires, secs et ensoleillés de la garrigue du pourtour méditerranéen. Ses feuilles sont linéaires, coriaces, persistantes, à bords parallèles enroulés vers le dessous. Les fleurs sont bleuâtres à blanches.
 

Mythologie / histoire / anecdotes et vertus tradionnelles
Dans l'Antiquité, le Romarin symbolisait surtout la mémoire ancestrale. Les Egyptiens se servaient du Romarin pour parfumer les tombes mais au...
Informations supplémentaires disponibles dans la monographie version longue.

Méthode d'obtention de l'extrait
Distillation par entraînement à la vapeur d'eau.
 

Constituants biochimiques
- Monoterpènes (40%): alpha-pinène, camphène
- Oxyde terpénique (20-30%): 1,8 cinéole
- Cétones monoterpéniques (30%): camphre
- Sesquiterpènes (4%) 
- Monoterpénols (5%)
- Esters (2%)
Propriétés organoleptiques
- Aspect : liquide limpide très fluide
- Couleur : incolore à jaune pâle
 

Rosmarinus officinalis à camphre
Densité à 20°C
0.860 – 0.890
 

Point éclair
50°C
 

Rotation optique à 20°C
-2° à +15°
 

Indice de réfraction à 20°C
1.465 – 1.475
 

Notes olfactives / parfumerie
Note aromatique herbacée, fraîche, camphrée caractéristique
 

Voies de prédilection
- Orale +
- Cutanée +++
- Bain ++
- Diffusion +
- Olfaction +++
 

Propriétés en aromathérapie scientifique
- Action neuromusculaire +++
- Relaxante et décontracturante musculaire (à doses plus élevées et non toxiques) +++
- Mucolytique ++
- Emménagogue non hormonal ++
- Tonique général, cardiotonique (à faible dose), hypotenseur (à faible dose) ++
- Décongestionnant veineux ++
- Régulateur hépatique ++
- Lipolytique (hypercholestérolemie, surcharge graisseuse)++
- Cholérétique et cholagogue ++

Propriétés en aromathérapie énergétique
- Associée au chakra du 3eme œil (6, Ajna): sa teneur en cétone lui confère une action sur le 3eme oeil, la concentration et la qualité des échanges cognitifs
- Transmet clarté et confiance
- Lutte contre le baby-blues après l'accouchement
 

Indications traditionnelles
- Contractures musculaires, crampes, myalgies, rhumatismes, courbatures, tendinites +++
- Hypertension ++
- Problèmes hépato-biliaires, calculs biliaires, hépatite, cirrhose, cholestérol ++
- Fatigues digestives ++
- Troubles circulatoires, varices ++
 

Conseils d'utilisation / Posologie courante
- En prévention ou traitement des courbatures chez le sportif : onctions locales diluée dans une huile végétale en synergie d'autres HE (Eucalyptus citronné, Gaulthérie...)
- Cellulite ou de troubles de la circulation : onctions locales diluée dans une huile végétale en synergie avec d'autres HE (Cèdre de l'Atlas, Pamplemousse, Hélichryse italienne...)
- Hypertension : appliquer 1 goutte d'huile essentielle de Romarin à camphre dans le creux du coude 2 à 3 fois par jour
- Pour renforcer la mémoire et la concentration, redonner énergie et vitalité : en diffusion mélangée avec d'autres HE plus douces
 

Précautions d'emploi / Contre-indications
- Précautions d'emploi générales : respecter les doses physiologiques.
- Précautions d'emploi spécifiques :
ATTENTION :
- Huile essentielle cétonique, il convient de bien définir les doses à utiliser car une inversion rapide des effets peut se produire.
- Neurotoxique et abortive modérée du fait de l'importance des cétones.
- Contre-indiquée chez les femmes enceintes, allaitantes, les enfants de moins de 7 ans et les personnes épileptiques.
- Déconseillée chez les personnes ayant des antécédents de cancers hormonaux-dépendants.
 

Cosmétique
- Cicatrisante
- Aide au déstockage des graisses
- Problèmes de peau tels que durillons, psoriasis, chéloïde, vergetures, cellu...
Informations supplémentaires disponibles dans la monographie version longue.

Cuisine
- Peut être utilisée à petite dose en cuisine pour apporter une touche méditerranéenne à vos plats de viandes, poissons, légumes, marinades ou ...
Informations supplémentaires disponibles dans la monographie version longue.

Intérieur
- Éloigne les insectes et parasites comme les poux
- Peut être utilisée en diffusion sur un galet aromatique ou un mouchoir
 

En savoir plus
Il existe trois chémotypes de Romarin officinal qui ont un lieu géographique de répartition privilégié et développent une spécificité biochimiq...
Informations supplémentaires disponibles dans la monographie version longue.

À retenir
Informations disponibles dans la monographie version longue.

Références / Bibliographie
L'aromathérapie exactement – P. Franchomme, R. Jollois, D. Pénoël – Editions Roger Jollois
Ma bible des huiles essentielles – D. Festy – Editions Leduc
Les huiles essentielles – Médecine d'avenir – Dr J.-P. Willem – Editions du Dauphin
L'aromathérapie énergétique, Guérir avec l'âme des plantes – Lydia Bosson – Editions Amyris
La nouvelle aromathérapie, caractérologie des essences et tempéraments humains – Philippe Mailhebiau – Editions Jakin
Traité d'aromathérapie scientifique et médicale, Michel Faucon, Éditions Sang de la Terre
lt;brgt;



Cette plante est étudiée en détails dans les modules Myrtéa formations suivants :
- AROMATHÉRAPIE PRATIQUE NIVEAU 2 - LES HUILES ESSENTIELLES À USAGE SENSIBLE

 VOIR SUR
OSHADHI-MYRTÉA.COM



Les informations proposées dans l'Aromathèque Myrtéa formations sont synthétisées notamment à partir de livres de référence et ne doivent en aucun cas se substituer à un avis médical ou servir d'outil de diagnostique.




Cette monographie vous a plu ? Votez pour elle !

  • Currently 4.00/5

4.0/5 (9 votes)