Mon Panier (Arrhes :
0,00
€ -
0
modules)
 












AROMATHÈQUE MYRTÉA


MONOGRAPHIE HUILE ESSENTIELLE
Cistus ladaniferus

Plante majeure

La version complète de cette monographie est disponible dans les formations Myrtéa



Désignations vernaculaires
Ciste ladanifère, Labdanum, Ciste à gomme


Cistus ladaniferus
Désignation anglaise
cistus


Partie extraite
Rameaux feuillés


Origines courantes
Espagne, Portugal, Afrique du Nord (Maroc)


Classification botanique
Règne Plantae
Sous-règne Tracheobionta
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Sous-classe Dilleniidae
Ordre Violales
Famille Cistaceae
Genre Cistus


Description botanique
Arbuste de 60cm à 2,5 m de haut. Tige à écorce sombre. Feuilles vert-sombre luisantes sur la partie supérieure, « collantes » sur la partie inférieure. Fleur blanche à macule pourpre.
Aime les climats doux et ensoleillés, ainsi que les sols pauvres et calcaires.


Mythologie / histoire / anecdotes
Informations disponibles dans la monographie version longue.

Méthode d'obtention de l'extrait
Distillation par entraînement à la vapeur d'eau.


Constituants biochimiques
Monoterpènes: alpha-pinènes (env. 41 %), camphène (4%)
Sesquiterpènes : viridiflorol (
Monoterpénols : bornéol (
Phénols : eugénol (1%): thymol
Cétones : 2, 2, 6 – triméthylcyclohexanone (2%), fenchone (1%)


Propriétés organoleptiques
Aspect : liquide mobile et fluide
Couleur : jaune clair à orange pâle


Cistus ladaniferus
Densité à 20°C
0,890 - 0,936 g/ml


Point éclair
40°C


Rotation optique à 20°C
-15° à +30°


Indice de réfraction à 20°C
1,4750 - 1,4950


Notes olfactives / parfumerie
Note de coeur/ fond, intense, ambrée, balsamique,
épicée


Voies de prédilection
Orale -
Cutanée +++
Diffusion -
Inhalation -


Propriétés en aromathérapie scientifique
Anti-infectieuse, antivirale, anti-bactérienne +++
Antihémorragique puissante, cicatrisante +++
Antiartéritique +++
Neurotonique, régulatrice neurovégétative (action sur le parasympathique) ++


Propriétés en aromathérapie énergétique
Associée au 2eme chakra et aux chakras supérieurs. Aide à prendre conscience de ses mécanismes de fonctionnement et à surmonter ses traumatismes (choc émotionnel, deuil)


Indications traditionnelles
Maladies infantiles : varicelle, rougeole, scarlatine, coqueluche +++
Maladies virales et auto-immunes, rectocolite hémorragique, polyarthrite rhumatoïde, sclérose en plaque ++++
Asthénie +++, hémorragie +++
Dystonie neurovégétative


Conseils d'utilisation / Posologie courante
Infection virale : onctions locales mais diluer l'HE avec une huile végétale
Maladies infantiles (varicelle, scarlatine, rougeole, coqueluche…) : en onction diluée avec une huile végétale. Voie rectale possible.
Maladie auto-immune : voie rectale ou orale possible, mais prendre conseil auprès d'un thérapeute.

Précautions d'emploi / Contre-indications
A cause de la présence de cétones, il est préférable de ne pas utiliser cette HE à forte dose et sur une longue période car elle deviendrait toxique pour le système nerveux.
Déconseillé aux femmes enceintes ou qui allaitent, ainsi qu'aux jeunes enfants.
Pour les femmes enceintes de plus de 5 mois et les enfants à partir d'1 an, l'utilisation du ciste est cependant possible mais des mesures de précaution sont à prendre : l'application se fait uniquement par voie cutanée et sur une surface de peau réduite.
L'huile essentielle de ciste est contre-indiquée avec les traitements anticoagulants.
Éviter la diffusion.
Éviter le contact avec les yeux et les muqueuses.
Respecter les doses physiologiques et les précautions d'emploi générales.


Cosmétique
L'huile essentielle de ciste est utilisée en cosmétique pour ralentir le processus de vieillissement de la peau et la formation des rides sur le visage. Elle a un pouvoir régénérant et astringent sur les tissus.


Cuisine
Pas de références trouvées.


Intérieur
Pas de référence trouvée


En savoir plus
Les constituants majoritaires sont l'alpha-pinène et le camphène (monoterpènes)
Elle est avant tout recommandée en voie cutanée. ...
Informations supplémentaires disponibles dans la monographie version longue.

À retenir
Huile essentielle majeure pour son action hémostatique. Cicatrisante et anti-âge de premier ordre. Attention à la présence de cétones.
Informations supplémentaires disponibles dans la monographie version longue.

Références / Bibliographie
L'aromathérapie exactement – P. Franchomme, R. Jollois, D. Pénoël – Editions Roger Jollois
Ma bible des huiles essentielles – D. Festy – Editions Leduc
Les huiles essentielles – Médecine d'avenir – Dr J.-P. Willem – Editions du Dauphin
La nouvelle aromathérapie – Philippe Mailhebiau – Editions Jakin
L'aromathérapie – Dominique Baudoux – Editions Amyris



Cette plante est étudiée en détails dans les modules Myrtéa formations suivants :
- AROMATHÉRAPIE PRATIQUE NIVEAU 3 - LES HUILES ESSENTIELLES RARES
- AROMATHÉRAPIE SUBTILE « a » - AROMATHÉRAPIE PSYCHO-SENSORIELLE
- AROMAZEN

 VOIR SUR
OSHADHI-MYRTÉA.COM
PDF
Télécharger le PDF



Les informations proposées dans l'Aromathèque Myrtéa formations sont synthétisées notamment à partir de livres de référence et ne doivent en aucun cas se substituer à un avis médical ou servir d'outil de diagnostique.




Cette monographie vous a plu ? Votez pour elle !

  • Currently 4.00/5

4.0/5 (7 votes)