Formations    Aromathèque  


AROMATHÈQUE MYRTÉA FORMATIONS

Accueil Aromathèque > Monographies

MONOGRAPHIE HUILE ESSENTIELLE
Elettaria cardamomum

La version complète de cette monographie est disponible dans les formations Myrtéa



Désignations vernaculaires
Cardamome, Cardamome verte, Cardamome aromatique


Elettaria cardamomum
Désignation anglaise
Cardamom


Partie extraite
Fruits


Origines courantes
Sri Lanka


Classification botanique
Règne : Plantae
Sous-règne : Tracheobionta
Division : Magnoliophyta
Classe : Liliopsida
Ordre : Zingiberales
Famille : Zingiberaceae
Genre : Elettaria


Description botanique
La cardamome est une plante herbacée vivace qui peut atteindre 3 m de haut. Ses feuilles très coupantes sont très longues et lancéolées. Elle possède de nombreuses fleurs blanchâtres qui se renouvellent en permanence. le fruit séché a la forme d'une capsule ovale vert gris, à trois loges et contient des petites graines brun foncé qui sont très aromatiques.


Mythologie / histoire / anecdotes
Originaire d'Asie du Sud-Est, cette plante fournit l'épice du même nom, la cardamome. Les graines sont utilisées dans la cuisine indienne et du Moyen-Orient. Traditionnellement, en Turquie, il est courant d'ajouter une graine dans chaque tasse de thé ou café servi. La cardamome a pour effet de neutraliser la caféine. En Europe, la cardamome a commencé à être utilisée au Moyen Âge. Elle entrait dans la composition du mélange d'épices qui participe à la transformation du vin rouge en hypocras que l'on servait en apéritif. En Europe, elle est surtout utilisée dans le pain d'épices et dans la cuisine des pays scandinaves. En Asie du Sud, elle est utilisée en cas d'infections dentaires, de maux de gorge, de toux et de problèmes pulmonaires, en présence de douleurs d'estomac, pour faciliter la digestion et en cas de coliques, elle est aussi considérée comme un bon tonique général et aphrodisiaque. Elle aide à neutraliser l'odeur de l'ail quand on en croque après le repas. Les égyptiens mangeaient les graines censées blanchir les dents. Elle aurait également été utilisée comme antidote contre les venins de serpent et de scorpion.


Méthode d'obtention de l'extrait
Distillation par entraînement à la vapeur d'eau


Constituants biochimiques
Oxydes terpéniques : 1,8 cinéole (20-25%)
Esters terpéniques : acétate de terpényle (> 30%), acétate de linalyle (5-6%)
Monoterpènes (7%) : sabinène, myrcène, limonène, alpha et béta-pinènes
Monoterpénols (7%) : linalol (3-4%), alpha-terpinéol


Propriétés organoleptiques
Aspect : liquide mobile
Couleur : incolore à jaune pâle


Elettaria cardamomum
Densité à 20°C
0,912 - 0.938


Point éclair
58°C


Rotation optique à 20°C
+ 14° à + 44°


Indice de réfraction à 20°C
1.456 - 1.468


Notes olfactives / parfumerie
Epicée, boisée


Voies de prédilection
Orale +++
Cutanée ++
Diffusion ++


Propriétés en aromathérapie scientifique
Tonique digestive : stomachique, eupeptique, carminative +++
Antispasmodique neuromusculaire +++
Anticatarrhale, expectorante
Antiseptique, anti-infectieuse, antibactérienne faible et vermifuge


Propriétés en aromathérapie énergétique
Stimulant mental, transmet clarté et joie
Encourage le développement spirituel, amène l'inspiration et aide à développer certaines perceptions
Rigidité mentale, attachement à d'anciennes croyances, aide à évoluer et se libérer des schémas mentaux, idées et pensées collectives qui font stagner
Aide à assimiler plus en profondeur les connaissances acquises
Blocage entre les chakras du plexus solaire et du cou dû à une difficulté à transformer sa manière de penser
Stress, anxiété, agitation
Conflits entre ses convictions profondes et les croyances reçues, aide à accepter les croyances s'opposant à la conscience collective


Indications traditionnelles
Troubles de la digestion : lourdeurs digestives, aérophagie, dyspepsies, ballonnements, flatulences
Colites spasmodiques, crampes intestinales
Mauvaise haleine, perte du goût
Rhumes et catarrhes bronchiques, toux, bronchites, asthme
Troubles du rythme cardiaque
Verminoses


Conseils d'utilisation / Posologie courante
En cas de lourdeurs digestives ou d'aérophagie, prendre une goutte d'HE sur un support à la fin du repas.
Pour soulager une bronchite, mélanger cette HE avec d'autres HE du système respiratoire, diluer dans une HV et masser le thorax et le haut du dos.
Pour développer la clarté mentale et se libérer de certains schémas de pensées, appliquer une goutte d'HE sur le ventre, le plexus solaire, le thymus, le chakra du cou et le chakra coronal et humer régulièrement le flacon.


Précautions d'emploi / Contre-indications
Déconseillée pendant les 3 premiers mois de grossesse
Irritation cutanée possible à l'état pur, diluer cette HE dans une huile végétale


Cosmétique
Pas d'utilisation connue.


Cuisine
L'huile essentielle de cardamome est appréciée en cuisine, elle entre dans la composition du curry. Elle parfume aussi bien les plats salés orientaux que sucrés (glaces, tartes, cakes, compotes, salades de fruits, pain d'épice...).


Intérieur
En diffusion atmosphérique, en mélange avec d'autres huiles essentielles pour purifier l'air.


En savoir plus
Une autre épice porte le nom de cardamome, c'est la « cardamome brune » (Amomum subulatum Roxb.). Ses « grains », bruns et fripés, sont plus gros que ceux de la cardamome verte et possèdent un goût très différent, plus rustique et moins fort. Il sont parfois préparés pour développer un arôme fumé. Ces deux épices peuvent être associées, par exemple pour assaisonner des plats indiens.


À retenir
L'huile essentielle de cardamome, très appréciée en cuisine, stimule la digestion et est antispasmodique. Tonique générale, elle est aussi anticatarrhale et utile en cas de troubles bronchiques. Elle amène clarté et joie aux personnes qui souhaitent avancer sur leur chemin spirituel et aide à se défaire des schémas mentaux inculqués et mieux écouter ses intuitions.


Références / Bibliographie
L'aromathérapie exactement – P. Franchomme, R. Jollois, D. Pénoël – Editions Roger Jollois
L'aromathérapie – Dominique Baudoux – Editions Amyris




 VOIR SUR
OSHADHI-MYRTÉA.COM



Les informations proposées dans l'Aromathèque Myrtéa formations sont synthétisées notamment à partir de livres de référence et ne doivent en aucun cas se substituer à un avis médical ou servir d'outil de diagnostique.




Cette monographie vous a plu ? Votez pour elle !

  • Currently 5.00/5

5.0/5 (1 vote)