Formations    Aromathèque  


AROMATHÈQUE MYRTÉA FORMATIONS

Accueil Aromathèque > Monographies

MONOGRAPHIE HUILE VEGETALE
Borago officinalis

La version complète de cette monographie est disponible dans les formations Myrtéa



Désignations vernaculaires
Bourrache


Borago officinalis
Partie extraite
Graines


Origines courantes
Europe méridionale et centrale, Chine


Classification botanique
Boraginaceae


Description botanique
La bourrache est une herbe annuelle à tige cylindrique épaisse et dressée, hérissée de poils raides, mesurant entre 20 et 60 cm de haut. Les feuilles alternes, à surface ridée, ont un long pétiole à la base de la plante mais les feuilles supérieures en sont dépourvues. Toute la plante est recouverte de poils courts et fermes qui la rendent rude au toucher, caractéristique de la famille des Boraginacées. Les jolies fleurs en étoiles disposées en cyme recourbée sont le plus souvent de couleur bleue, plus rarement blanches ou roses. Le fruit est formé par quatre akènes, parfois moins, logés au fond du calice persistant. On la trouve dans les champs, sur les talus, dans les décombres, sur les terrains vagues.


Mythologie / histoire / anecdotes
Son nom viendrait de l'arabe "abou-rach" qui signifie "père de la sueur", d'après l'action sudorifique exercée par les fleurs. Elle est utilisée depuis longtemps pour soigner divers maux. À l'époque romaine, les légionnaires étaient parfois dopés avant les batailles avec un vin aromatisé aux fleurs ou feuilles de bourrache. Au Moyen Âge, elle était considérée comme une plante magique aphrodisiaque, elle rendait l'homme gai et joyeux et permettait aux amoureux de gagner le coeur d'une femme. Les graines produisent une huile parmi les plus riches en acide gamma-linolénique et en acide linoléique (oméga-6), d'où son intérêt par voie externe pour divers troubles cutanés mais aussi par voie interne.


Méthode d'obtention de l'extrait
Extraction mécanique à froid.


Constituants biochimiques
Acides gras principaux :
- AGPI (60-65%) : acide linoléique, acide gamma-linolénique
- AGMI (20%) : acide oléique
- AGS (5-10%) : acide palmitique, acide stéarique
Insaponifiables : phytostérols (béta-sitostérols, campestrol), vitamines A, D, K et E


Propriétés organoleptiques
- Toucher : gras, pénètre assez peu la peau
- Sensibilité à l’oxydation : très sensible


Borago officinalis
Indications traditionnelles
Par voie interne :
- Réduit le LDL-cholestérol, prévient les troubles cardio-vasculaires
- Régule le système hormonal et nerveux, intéressante dans le syndrome prémenstruel ou lors de la ménopause ainsi qu'en cas de mastose
- Stimule le système immunitaire
- Soulage les douleurs articulaires
- Anti-thrombotique
- Aide à lutter contre la chute des cheveux et à diminuer les troubles dermatologiques


Précautions d'emploi / Contre-indications
A consommer au réfrigérateur


Cosmétique
Assouplissante, apaisante, elle aide à réduire la déshydratation de la peau et à augmenter son élasticité et sa tonicité, anti-inflammatoire, régénérante, réparatrice, elle freine le vieillissement de la peau, elle augmente également la circulation superficielle :
- Peaux sèches, fragiles, sensibles
- Peaux agressées (vent, froid, soleil...), gercées, eczéma, psoriasis
- Peaux fatiguées, dévitalisées, déshydratées
- Peaux matures, ridées
- Vergetures
- Cheveux secs, ternes, chute de cheveux
- Ongles mous et cassants






 VOIR SUR
OSHADHI-MYRTÉA.COM



Les informations proposées dans l'Aromathèque Myrtéa formations sont synthétisées notamment à partir de livres de référence et ne doivent en aucun cas se substituer à un avis médical ou servir d'outil de diagnostique.




Cette monographie vous a plu ? Votez pour elle !

  • Currently 5.00/5

5.0/5 (1 vote)