Mon Panier (Arrhes :
0,00
€ -
0
modules)
 












AROMATHÈQUE MYRTÉA


MONOGRAPHIE HUILE VEGETALE
Brassica napus var. oleifera

La version complète de cette monographie est disponible dans les formations Myrtéa



Désignations vernaculaires
Colza


Brassica napus var. oleifera
Désignation anglaise
Rape


Partie extraite
Graines


Origines courantes
Allemagne


Classification botanique
Brassicaceae


Description botanique
Le colza est une plante herbacée annuelle issue d'une hybridation naturelle entre un chou et une navette. Ses tiges ramifiées portent des feuilles cireuses. Au sommet des grappes de fleurs à 4 pétales bien jaunes donnent des fruits appelés siliques déhiscentes.


Mythologie / histoire / anecdotes
Colorant les champs de son jaune soutenu, cet hybride existerait depuis deux millénaires avant J.-C. Largement cultivé en France et dans le monde, il est utilisé pour l’alimentation animale, pour la production d’huile alimentaire et la production de biocarburant. Au Canada, une sélection génétique avec une teneur en acide érucique plus faible, connue comme étant autrefois à l'origine de myocardites, de ce colza de printemps a été appelée canola, nom qui vient de la contraction de « Canadian oil, low acid ». Les variétés européennes aujourd'hui ont aussi une teneur en acide érucique proche de celle du canola. L’huile de colza est très riche en oméga 3, 6 et 9 et en vitamine E et intéressante sur le plan culinaire. Son rapport oméga-6 / oméga-3 proche de 2,5 est intéressant sur le plan nutritif. Elle ne possède pas de propriétés cosmétiques connues.


Méthode d'obtention de l'extrait
Extraction mécanique à froid.


Constituants biochimiques
Acides gras principaux :
• AGMI (60%) : acide oléique, acide palmitoléique, acide érucique (moins de 5%)
• AGPI(30-35%) : acide linoléique, acide alpha-linolénique (oméga-3), acide arachidonique
• AGS (5-10%) : acide palmitique, acide stéarique
Insaponifiables : vitamines A, E


Propriétés organoleptiques
• Toucher : gras
• Sensibilité à l’oxydation : sensible


Brassica napus var. oleifera
Indications traditionnelles
Protectrice des parois artérielles, prévient l'artériosclérose
Anti-oxydante
Hypocholestérolémiante
Protectrice du système cardio-vasculaire
Anti-thrombotique
Neuroprotectrice, prévient la maladie d'Alzheimer


Cuisine
En cuisine, elle est utilisée pour l'assaisonnement mais elle ne doit pas être chauffée.





Cette plante est étudiée en détails dans les modules Myrtéa formations suivants :
- AROMATHÉRAPIE PRATIQUE NIVEAU 2 - LES HUILES ESSENTIELLES À USAGE SENSIBLE

 VOIR SUR
OSHADHI-MYRTÉA.COM
PDF
Télécharger le PDF



Les informations proposées dans l'Aromathèque Myrtéa formations sont synthétisées notamment à partir de livres de référence et ne doivent en aucun cas se substituer à un avis médical ou servir d'outil de diagnostique.




Cette monographie vous a plu ? Votez pour elle !

  • Currently 5.00/5

5.0/5 (1 vote)