INFO IMPORTANTE : Du 6 au 15 août, le standard est exceptionnellement fermé. Du 16 au 24 Août inclus, notre accueil téléphonique n'est ouvert que le matin du lundi au vendredi. Le traitement des inscriptions s'effectue normalement.
INFO IMPORTANTE : Du 6 au 15 août, le standard est exceptionnellement fermé. Du 16 au 24 Août inclus, notre accueil téléphonique n'est ouvert que le matin du lundi au vendredi. Le traitement des inscriptions s'effectue normalement.

AROMATHÈQUE MYRTÉA

Accueil Aromathèque > Monographies

MONOGRAPHIE HUILE ESSENTIELLE
Picea glauca

La version complète de cette monographie est disponible dans les formations Myrtéa



Autres désignations botaniques
Picea alba


Désignations vernaculaires
Epinette blanche, Sapinette blanche


Picea glauca
Désignation anglaise
White spruce


Partie extraite
Aiguilles


Origines courantes
Canada


Classification botanique
Règne : Plantae
Sous-règne : Viridaeplantae
Infra-règne : Streptophyta
Division : Tracheophyta
Sous-division : Spermatophytina
Classe : Pinopsida
Ordre : Pinales
Famille : Pinaceae
Genre : Picea


Description botanique
L’épinette blanche est un arbre avec un tronc droit qui se termine en une couronne conique, uniforme et épaisse qui peut atteindre 25 à 30 m et vivre jusqu'à 300 ans. L’écorce externe mince et écailleuse est brun cendré pâle et l’écorce interne est argentée. Les branches inférieures penchent vers le bas ou touchent le sol. Les aiguilles de 0,5-2 cm de long sont attachées autour des rameaux en forme de spirale. Les cônes sont minces, cylindriques et mesurent environ 5 cm de long. Elle apprécie les sols limoneux, humides et bien drainés.


Mythologie / histoire / anecdotes
Epinette vient du latin "spina" qui signifie "épine". L'Epinette blanche est l'arbre emblématique du Manitoba et du Dakota du Sud. C'est un arbre associé à la forêt boréale et que l'on retrouve presque partout au Canada. Les autochtones d'Amérique du Nord utilisaient ses racines résistantes et flexibles ainsi que la gomme pour faire la charpente des canots en écorce de bouleau. Son bois est employé en menuiserie et pour faire de la pâte à papier et des panneaux isolants mais aussi pour faire les tables d'harmonie des pianos, violons ainsi que des pagaies. Elle était vénérée par les Indiens d'Amérique du Nord qui l'utilisaient pour des rituels sacrés et en médecine.


Méthode d'obtention de l'extrait
Distillation par entraînement à la vapeur d'eau.


Constituants biochimiques
Monoterpènes : alpha-pinène (10-15%), béta-pinène (14-15%), camphène (12-13%), limonène (12-13%)
Cétones monoterpéniques : camphre( 14-15%)
Esters monoterpéniques : acétate de bornyle (14-15%)


Propriétés organoleptiques
Aspect : liquide mobile et fluide
Couleur : incolore à jaune pâle


Densité à 20°C
0,880-0,926


Point éclair
50°C


Indice de réfraction à 20°C
1,466-1,472


Notes olfactives / parfumerie
Odeur : boisée, fraîche, camphrée, puissante


Voies de prédilection
Orale -
Cutanée ++
Diffusion ++


Propriétés en aromathérapie scientifique
Antibactérienne
Anti-inflammatoire
Hormone mimétique : cortisone mimétique
Fongicide, parasiticide
Antitussive, expectorante, mucolytique
Antispasmodique
Neurotonique, stimulante générale


Propriétés en aromathérapie énergétique
Donne la force d'accepter les choses et les situations telles qu'elles se présentent
Aide à ouvrir le 3ème oeil, développe les perceptions, aide à avoir une vision holistique, ouvre l'accès aux dimensions invisibles
Redonne de l'énergie aux organismes fatigués, surmenés

Indications traditionnelles
Bronchite, catarrhe, sinusite +++
Mycoses cutanées, gynécologiques et intestinales ++
Parasitoses cutanées et intestinales (candida, lambliase, ankylostome) ++
Acné, psoriasis, eczémas ++
Rhumatismes, arthrose ++


Conseils d'utilisation / Posologie courante
Pour élargir ses perceptions, appliquer 1 goutte d'HE dans la paume de la main et sur le 3ème oeil.
Appliquer quelques gouttes diluées dans une HV le long de la colonne ou au niveau des surrénales pour redonner de l'énergie en cas de fatigue ou surmenage.
En diffusion atmosphérique en cas d'épidémie hivernale.
En cas de parasitose cutanée, eczéma, mycose, psoriasis : en onction diluée dans une huile végétale sur la zone concernée.
Pour soulager les douleurs musculaires, articulaires, en onction diluée dans une HV sur la zone concernée.
En cas de bronchite, toux, sinusite, en inhalation et en diffusion atmosphérique.


Précautions d'emploi / Contre-indications
Déconseillée pendant la grossesse, l'allaitement et aux enfants de moins de 6 ans.
Dermocaustique à l'état pur : diluer dans une huile végétale et faire un test de sensibilité dans le pli du coude.


À retenir
L'HE d'Epinette blanche redonne de l'énergie aux organismes fatigués. Ses propriétés anticatarrhales sont utiles en cas de bronchite et sinusite. Elle a aussi des vertus anti-infectieuses, antifongiques et antiparasitaires et elle peut soulager les douleurs rhumatismales. Sur le plan énergétique, elle active le 3ème oeil et aide à développer les perceptions.


Références / Bibliographie
L'aromathérapie énergétique - Guérir avec l'âme des plantesquot;–quot;L. Bossonquot;–quot;Editions Amyris




 VOIR SUR
OSHADHI-MYRTÉA.COM
PDF
Télécharger le PDF



Les informations proposées dans l'Aromathèque Myrtéa formations sont synthétisées notamment à partir de livres de référence et ne doivent en aucun cas se substituer à un avis médical ou servir d'outil de diagnostique.




Cette monographie vous a plu ? Votez pour elle !

  • Currently 5.00/5

5.0/5 (1 vote)