Mon Panier (Arrhes :
0,00
€ -
0
modules)
 












AROMATHÈQUE MYRTÉA


MONOGRAPHIE HUILE ESSENTIELLE
Fokienia hodginsii

La version complète de cette monographie est disponible dans les formations Myrtéa



Autres désignations botaniques
Chamaecyparis hodginsii, Fokenia maclurei, Cupressus
hodginsii


Désignations vernaculaires
Bois de Siam, Pémou


Fokienia hodginsii
Désignation anglaise
Fokienia, Siam Wood, Fujian cypress


Partie extraite
Bois


Origines courantes
Vietnam


Classification botanique
Règne : Plantae
Division : Tracheobionta
Classe : Coniferophyta
Ordre : Pinales
Famille : Pinaceae
Genre : Fokienia


Description botanique
Fokienia est un arbre à feuilles persistantes de 25 à 30 m de hauteur, avec une morphologie proche de celle du Thuya. Son écorce brunâtre se détache quand l'arbre est jeune. Sur les arbres plus anciens, l'écorce présente des fissures longitudinales et devient aromatique. Les feuilles aplaties, vert brillant au-dessus, de 2-5 mm de long, avec des bandes blanches dessous sont disposées sur les branches dans un seul plan. Sur les jeunes arbres, les feuilles sont plus grandes, jusqu'à 8-10 mm de long et 6 mm de large. Les cônes mâles sont ovales ou cylindriques, mesurant 2,5 mm de long avec 3 à 5 paires d'écailles. Les cônes femelles sont beaucoup plus grands, 15-25 mm de long et 14-22 mm de large avec 5-8 paires d'écailles. Bien adapté au climat tempéré avec une humidité importante, il occupe les sols humides, calcaires ou granitiques, dans les zones montagneuses de plus de 900 m d'altitude.


Mythologie / histoire / anecdotes
Le nom de genre provient d’une romanisation archaïque de Fujian, la province de Chine, à partir de laquelle les premiers spécimens furent introduits en Occident en 1908 par le capitaine Hodgins, d’où le nom d'espèce spécifique. Originaire du sud de la Chine, du nord du Vietnam et du Laos, cet arbre, appelé parfois arbre de virilité, le seul connu de ce genre, a la particularité de développer un parfum à partir des écorces plus âgées lorsqu'elles présentent des fissures longitudinales. Ses vertus sont utilisées par les peuples asiatiques depuis des millénaires. Son bois était utilisé pour les constructions des habitations, il servait également à la fabrication de cercueil, d'où son surnom de "bois de cercueil". Au Vietnam, il est considéré comme un bois précieux du fait de sa densité exceptionnelle et de son arôme caractéristique. Il est aujourd'hui considéré comme en voie de disparition par son exploitation massive.


Méthode d'obtention de l'extrait
Distillation par entraînement à la vapeur d'eau


Constituants biochimiques
Alcools sesquiterpéniques (majoritaires) : fokiénol (25-45%), nérolidol (25-35%), alpha-eudesmol (5%), élémol


Propriétés organoleptiques
Aspect : liquide
Couleur : jaune à ambré


Densité à 20°C
0,895-0,923


Point éclair
71°C


Rotation optique à 20°C
+10 à +17°


Indice de réfraction à 20°C
1,490-1,510


Notes olfactives / parfumerie
Odeur : fraîche, boisée, fine


Voies de prédilection
Orale -
Cutanée +++
Diffusion +


Propriétés en aromathérapie scientifique
Hormon-like, testosteron-like (axe hypophyso-testiculaire et hypophyso-cortico-surrénalien) +++
Neurotonique, stimulante générale ++
Aphrodisiaque +++
Décongestionnant prostatique
Anti-inflammatoire
Possible activité anti-cancéreuse
Phlébotonique, astringente


Indications traditionnelles
Asthénie générale et sexuelle chez l'homme uniquement
Congestion prostatique
Cancer du duodénum et du côlon
Hémorroïdes, phlébite


Conseils d'utilisation / Posologie courante
En cas d'impuissance, masser le long de la colonne vertébrale chaque soir pendant 1 semaine avec cette HE, éventuellement mélangée à d'autres HE et diluée à 20% dans une HV.


Précautions d'emploi / Contre-indications
L'utilisation de cette HE est déconseillée chez les femmes, réservée à l'homme adulte


Cosmétique
Anti-vieillissement cutané, peaux ridées, matures
Astringente
Dermatoses (eczéma, psoriasis)


À retenir
L'huile essentielle de Bois de Siam, tonique générale et sexuelle, est réputée pour être aphrodisiaque masculine et décongestionnant prostatique. Son utilisation est déconseillée chez la femme.


Références / Bibliographie
L'aromathérapie exactement – P. Franchomme, R. Jollois, D. Pénoël – Editions Roger Jollois
L'aromathérapie – Dominique Baudoux – Editions Amyris




 VOIR SUR
OSHADHI-MYRTÉA.COM
PDF
Télécharger le PDF



Les informations proposées dans l'Aromathèque Myrtéa formations sont synthétisées notamment à partir de livres de référence et ne doivent en aucun cas se substituer à un avis médical ou servir d'outil de diagnostique.




Cette monographie vous a plu ? Votez pour elle !

  • Currently 5.00/5

5.0/5 (1 vote)