Formations    Aromathèque  


AROMATHÈQUE MYRTÉA FORMATIONS

Accueil Aromathèque > Monographies

MONOGRAPHIE ESSENCE
Citrus hystrix

La version complète de cette monographie est disponible dans les formations Myrtéa



Autres désignations botaniques
Citrus hystrix DC.


Désignations vernaculaires
Combava, combawa, cumbava, cumbaba, makrut, citron combera, lime kaffir


Citrus hystrix
Désignation anglaise
Combava (Kaffir Lime Peel)


Partie extraite
Zeste


Origines courantes
Thaïlande


Classification botanique
Règne : Plantae
Division : Magnoliophyta
Classe : Magnoliopsida
Ordre : Sapindales
Famille : Rutaceae
Genre : Citrus


Description botanique
L'arbre Citrus hystrix est de petite taille, c'est un arbuste mesurant de 2 à 8 m.
Il possède des feuilles dégageant un parfum rappelant la citronnelle, rétrécies au centre, alternes, persistantes et coriaces, dont la face supérieure est d’un vert brillant foncé et la face inférieure est d’un vert mate clair. Les branches sont pourvues d'épines.
Ses fleurs blanches, rosées et très parfumées donnent naissance à des fruits ronds et bosselés de 5 à 6 cm de diamètre, plus petits que les citrons.
L'écorce du fruit, de texture grumeleuse, est de couleur vert profond et devient jaune à maturité. Il aime le soleil et la chaleur.


Mythologie / histoire / anecdotes
Le Combava serait l'un des plus anciens agrumes.
Son nom proviendrait des anciennes cartes maritimes sur lesquelles une île indonésienne à l’est de Bali, dans l'archipel de la Sonde dans la mer des Moluques, est dénommée « Sumbawa », d'où il est originaire. Il a été introduit dans l'océan Indien, à l'île Maurice à la fin du XVIIIème siècle par Pierre Poivre. Il apparaît plus tard dans les textes occidentaux, dans la seconde moitié du XXème siècle. Le zeste est utilisé par les populations rurales d'Asie du Sud-Est (Cambodge, Thaïlande, Laos) pour repousser les serpents. Plus acide que le citron, plus parfumé que le citron vert, il a un arôme très intense. C'est un des ingrédients de base des plats khmers (Cambodge), notamment du plat national, l'amok, constitué de poisson ou de poulet en sauce et cuit dans une feuille de bananier. On le retrouve également dans la cuisine malgache et réunionnaise.


Méthode d'obtention de l'extrait
Expression mécanique à froid à partir d'un zeste frais (partie externe du péricarpe)


Constituants biochimiques
Monoterpènes (majoritaires) : limonène (25-30%),
béta-pinène (18-25%),gamma-terpinène (4-7%), alpha-pinène (2-4%),
sabinène (1-10%), béta-myrcène (1-2%)
Monoterpénols : alpha-terpinéol (5-12%), terpinèn-4-ol (5-12%)


Propriétés organoleptiques
Aspect : liquide mobile et fluide
Couleur : incolore verdâtre ou jaune brun


Densité à 20°C
0,876 - 0,884


Point éclair
< 65°C


Rotation optique à 20°C
+8° à +24°


Indice de réfraction à 20°C
1,459 - 1,49


Notes olfactives / parfumerie
Odeur : fruitée, zestée, acidulée, intense, fraîche


Voies de prédilection
Orale ++
Cutanée +
Diffusion +++
Inhalation ++


Propriétés en aromathérapie scientifique
- Anti-infectieuse (staphylocoque blanc), antiseptique
- Décongestionnante hépatique, fluidifiante biliaire
- Neurotonique
- Hormon-like


Indications traditionnelles
- Congestion hépatique, atonie vésiculaire +++
- Asthénie
- Insuffisance ovarienne et testiculaire


Conseils d'utilisation / Posologie courante
- En cas de congestion hépatique, mettre 1 à 2 gouttes de cette HE sur un support, 2 à 3 fois par jour par voie orale, il est aussi possible de mettre 1 à 2 gouttes diluées dans une HV en application cutanée en regard du foie et de la vésicule biliaire.
- En diffusion, en mélange avec d'autres HE pour lutter contre la fatigue intense.


Précautions d'emploi / Contre-indications
- Photosensibilisante, ne pas s'exposer au soleil dans les 6 h suivant une application cutanée, utiliser de préférence le soir par voie cutanée.


Cuisine
Cette huile essentielle à la saveur acidulée intense est idéale pour aromatiser vos plats exotiques à base de poisson ainsi que vos sauces. 1 à 2 gouttes suffisent.


À retenir
L'huile essentielle de zeste de Combava est particulièrement intéressante en cas de congestion hépatique et d'atonie de la vésicule biliaire. Elle est aussi utile en diffusion en cas d'asthénie. Hormon-like, elle est indiquée en cas de congestion ovarienne ou testiculaire.


Références / Bibliographie
L'aromathérapie exactement–P. Franchomme, R. Jollois, D. Pénoël–Editions Roger Jollois




 VOIR SUR
OSHADHI-MYRTÉA.COM



Les informations proposées dans l'Aromathèque Myrtéa formations sont synthétisées notamment à partir de livres de référence et ne doivent en aucun cas se substituer à un avis médical ou servir d'outil de diagnostique.




Cette monographie vous a plu ? Votez pour elle !

  • Currently 5.00/5

5.0/5 (1 vote)