INFO IMPORTANTE : Du 6 au 15 août, le standard est exceptionnellement fermé. Du 16 au 24 Août inclus, notre accueil téléphonique n'est ouvert que le matin du lundi au vendredi. Le traitement des inscriptions s'effectue normalement.
INFO IMPORTANTE : Du 6 au 15 août, le standard est exceptionnellement fermé. Du 16 au 24 Août inclus, notre accueil téléphonique n'est ouvert que le matin du lundi au vendredi. Le traitement des inscriptions s'effectue normalement.

AROMATHÈQUE MYRTÉA

Accueil Aromathèque > Monographies

MONOGRAPHIE HUILE ESSENTIELLE
Pastinaca sativa

La version complète de cette monographie est disponible dans les formations Myrtéa



Désignations vernaculaires
Panais


Pastinaca sativa
Désignation anglaise
Pastinak


Partie extraite
Plante


Origines courantes
Croatie


Classification botanique
Règne : Plantae
Division : Magnoliophyta
Classe : Magnoliopsida
Ordre : Apiales
Famille : Apiaceae
Genre : Pastinaca


Description botanique
Le Panais cultivé annuel est une plante herbacée bisannuelle à racine charnue pivotante, de 50 cm à 1 m de haut. Ses grandes feuilles sont poilues et pennées à plus de cinq segments lobés dentés. Son inflorescence est formée d'ombelles de petites fleurs jaunes portées par des tiges creuses et sillonnées. Cette plante pousse dans les plaines, les prés sur des sols calcaires, mais on peut la retrouver jusqu'à 1600 m d'altitude. Il affectionne les terres fraîches, un peu lourdes et profondes et apprécie le soleil,


Mythologie / histoire / anecdotes
Le Panais cultivé est originaire d'Europe, on en retrouve mention dans les jardins des monastères au Moyen-Age. A l'origine, sa racine est peu développée, coriace et ligneuse et immangeable, la plante est utilisée comme plante fourragère. A force de sélection, cette racine blanche qui ressemble à la carotte a été cultivée comme légume pour la cuisine avec un goût à la fois farineux, doux et sucré très agréable. Après avoir été délaissé, ce légume revient à l'honneur aujourd'hui au même titre que d'autres légumes dits "anciens". Il est considéré comme plus riche en vitamines et minéraux que sa cousine la carotte.


Méthode d'obtention de l'extrait
Distillation par entraînement à la vapeur d'eau


Constituants biochimiques
Esters : butyrate d'octyle (60-70%), acétate d'1-octyle (8-10%), butyrate d'hexyle (4-5%)
Alcools aliphatiques : octanol (4-5%)
Phénols méthyl-éthers : myristicine


Propriétés organoleptiques
Aspect : liquide
Couleur : Jaune pâle


Densité à 20°C
+/- 0,8698


Point éclair
20°C


Rotation optique à 20°C
+/- -1,5°


Indice de réfraction à 20°C
+/- 1,4319


Notes olfactives / parfumerie
Odeur : caractéristique


Voies de prédilection
Orale ++
Cutanée -
Diffusion -


Propriétés en aromathérapie scientifique
Anti-scléreuse +
Antispasmodique ++


Indications traditionnelles
Sclérophtalmie catarrhale, glaucome
Entérocolite spasmodique


Précautions d'emploi / Contre-indications
Déconseillée pendant les 3 premiers mois de grossesse
Usage cutané déconseillé du fait de la possible présence de furocoumarines


À retenir
Peu connue, l'huile essentielle a des vertus antismaspodiques intéressantes en cas d'entérocolite spasmodique. Elle est également considérée comme antiscléreuse et a une action dans certains cas de troubles oculaires.


Références / Bibliographie
L'aromathérapie exactement – P. Franchomme, R. Jollois, D. Pénoël – Editions Roger Jollois




 VOIR SUR
OSHADHI-MYRTÉA.COM
PDF
Télécharger le PDF



Les informations proposées dans l'Aromathèque Myrtéa formations sont synthétisées notamment à partir de livres de référence et ne doivent en aucun cas se substituer à un avis médical ou servir d'outil de diagnostique.




Cette monographie vous a plu ? Votez pour elle !

  • Currently 5.00/5

5.0/5 (2 votes)