Formations    Aromathèque  


AROMATHÈQUE MYRTÉA FORMATIONS

Accueil Aromathèque > Monographies

MONOGRAPHIE HUILE ESSENTIELLE
Leptospermum ericoides

La version complète de cette monographie est disponible dans les formations Myrtéa



Autres désignations botaniques
Kunzea ericoides


Désignations vernaculaires
Kanuka


Leptospermum ericoides
Désignation anglaise
Kanuka


Partie extraite
Feuilles


Origines courantes
Nouvelle-Zélande


Classification botanique
Règne : Plantae
Division : Magnoliophyta
Classe : Magnoliopsida
Ordre : Myrtales
Famille : Myrtaceae
Genre : Melaleuca


Description botanique
Kunzea ericoides est un arbre ou un arbuste de 30 m de haut et dont le tronc peut mesurer 1 m de diamètre qui pousse en Australie et en Nouvelle-Zélande jusqu'à 2000 m d'altitude. Il était classé dans le genre Leptospermum jusqu'en 1983.
Avec ses petites fleurs blanches abondantes, il peut faire devenir une colline toute blanche, lui donnant presque l'apparence d'une couverture neigeuse. On le trouve dans les broussailles côtières et il colonise les terres après un incendie.


Mythologie / histoire / anecdotes
Les maoris, indigènes de Nouvelle-Zélande, utilisaient les feuilles de Kanuka dans leur quotidien. Son bois est très dur mais ne se conserve pas dans le sol, il est cependant utilisé pour fabriquer des pieux de quai et des manches d'outils. Il est aussi couramment utilisé comme bois de chauffage.
Les perruches à tête d'or utilisent son écorce pour se débarrasser des parasites. Elles peuvent la consommer, la mâcher, ou encore la mélanger à l'huile de leur glande uropygienne et l'appliquer sur leurs plumes.


Méthode d'obtention de l'extrait
Distillation par entraînement à la vapeur d'eau


Constituants biochimiques
Monoterpènes (majoritaires, > 60%): alpha-pinène, alpha-thujène, paracymène, limonène
Sesquiterpènes : calaménène
Oxyde terpénique : 1,8 cinéole (4-5%)
Sesquiterpénols (5-6%) : viridiflorol, globulol


Propriétés organoleptiques
Aspect : liquide limpide
Couleur : jaune pâle


Densité à 20°C
0,850-0,910


Point éclair
40°C


Rotation optique à 20°C
+15° à +30°


Indice de réfraction à 20°C
1,450-1,485


Notes olfactives / parfumerie
Odeur : sucrée, herbacée, terreuse


Voies de prédilection
Voie orale : ++
Voie cutanée : ++
Inhalation : +++
Diffusion : +++


Propriétés en aromathérapie scientifique
Antiseptique, antibactérienne, antivirale, antifongique
Immunostimulant
Anti-inflammatoire de l'arbre bronchique
Décongestionnante respiratoire et expectorante
Stimule la circulation sanguine et lymphatique
Cortison-like


Indications traditionnelles
Congestion des voies respiratoires, rhume, sinusite, grippe
Mycoses cutanées, boutons, acné, coupures, verrues
Troubles de la circulation sanguine
Fatigue, épuisement, convalescence


Conseils d'utilisation / Posologie courante
En inhalation ou diffusion, en cas de sinusite ou de grande fatigue
2-3 gouttes au niveau des reins lorsque les surrénales sont fatiguées


Précautions d'emploi / Contre-indications
Peut être irritante au niveau cutané, à diluer dans une HV
Déconseillée pendant les 3 premiers mois de grossesse


En savoir plus
Il convient de toujours faire référence au nom latin car différentes espèces sont dénommées « Tea-tree » en Australie et en Nouvelle Zélande : le Tea tree australien Melaleuca alternifolia, le Manuka néozélandais Leptospermum scoparium et le Kanuka Kunzea ericoides.


À retenir
Informations disponibles dans la monographie version longue.





 VOIR SUR
OSHADHI-MYRTÉA.COM



Les informations proposées dans l'Aromathèque Myrtéa formations sont synthétisées notamment à partir de livres de référence et ne doivent en aucun cas se substituer à un avis médical ou servir d'outil de diagnostique.




Cette monographie vous a plu ? Votez pour elle !

  • Currently 5.00/5

5.0/5 (1 vote)