Formations    Aromathèque  


AROMATHÈQUE MYRTÉA FORMATIONS

Accueil Aromathèque > Monographies

MONOGRAPHIE HYDROLAT
Melaleuca quinquenervia

Plante majeure

La version complète de cette monographie est disponible dans les formations Myrtéa



Autres désignations botaniques
Melaleuca viridiflora



Désignations vernaculaires
Niaouli (à cinéole)



Melaleuca quinquenervia
Désignation anglaise
Niaouli



Partie extraite
Feuilles



Origines courantes
Originaire d'Australie et Nouvelle-Calédonie, cultivé
à Madagascar



Classification botanique
Règne : Plantae
Division : Magnoliophyta
Classe : Magnoliopsida
Ordre : Myrtales
Famille : Myrtaceae
Genre : Melaleuca



Description botanique
Le niaouli est un arbre en général de taille moyenne (de 4 à 12 m) mais pouvant atteindre 25 m. Il a souvent une silhouette tortueuse, rarement droite. Le tronc est couvert d'une écorce blanchâtre qui se détache en larges bandes. Les jeunes rameaux sont densément soyeux et les jeunes feuilles sont blanchâtres, velues et brillantes. Les feuilles sont lancéolées à oblancéolées. Elles sont parcourues par 5 nervures parallèles. Les inflorescences terminales sont de faux épis, de 4 à 8 cm de long sur environ 3 cm de large. Les fleurs sont généralement blanches ou blanc crème (rarement jaunes) et groupées par trois. Les fruits sont de petites capsules, en forme de coupe, glabres, renfermant des milliers de graines.



Mythologie / histoire / anecdotes
Le terme de latin scientifique Melaleuca est composé de deux termes empruntés au grec, melanou « noir » et leucos ou « blanc », en raison des c...
Informations supplémentaires disponibles dans la monographie version longue.


Méthode d'obtention de l'extrait
Distillation par entraînement à la vapeur d'eau



Propriétés organoleptiques
Aspect : liquide limpide



Melaleuca quinquenervia
Notes olfactives / parfumerie
Odeur : puissante, fraîche, cinéolée
Saveur
: aromatique, rafraîchissante



Voies de prédilection
Voie orale : +++
Voie cutanée : +++



Propriétés en hydrolathérapie scientifique
Antiseptique, anti-infectieux, antibactérien, antiviral, antifongique
Action intéressante sur la sphère ORL
Immunostimulant
Expectorant, mucolytique
Tonique et décongestionnant de la circulation veineuse
Anti-inflammatoire
Eloigne les insectes



Indications traditionnelles
Infections respiratoires (grippe, rhume, sinusite, bronchite…)
Infections de la peau : zona, herpès
Troubles circulatoires (varices, varicosités, hémorroïdes)



Conseils d'utilisation / Posologie courante
En cas de toux ou bronchite, diluer 1 cuillère à café dans un verre d'eau tiède ou chaude 3 à 4 fois par jour, selon évolution
En cas de varicosités, en cure de 20 jours, en mélange avec d'autres hydrolats adaptés, à raison d'une cuillère à soupe dans 1 L d'eau à boire dans la journée, faire également un massage local avec des HE mélangées dans une HV
En vaporisation sur la peau localement, en cas d'infections cutanées, notamment virales (herpès, zona)



Précautions d'emploi / Contre-indications
Aucune connue



Cosmétique
Tonifiant, purifiant, cicatrisant
Peaux grasses, acnéiques



Cuisine
Pas d'utilisation connue



Intérieur
Cet hydrolat peut être utilisé en diffusion pour assinir l'atmosphère, notamment en cas d'épidémie infectieuse



En savoir plus
Le Niaouli vrai (à cinéole) ne doit pas être confondu avec le Niaouli à nérolidol (utile pour les asthénies), ou avec le Niaouli à linalol (uti...
Informations supplémentaires disponibles dans la monographie version longue.


À retenir
L'hydrolat de Niaouli est intéressant en cas d'infections respiratoires, et notamment en cas de toux, bronchite et sinusite du fait de ses pr...
Informations supplémentaires disponibles dans la monographie version longue.


Références / Bibliographie
L'hydrolathérapie – Lydia Bosson



Cette plante est étudiée en détails dans les modules Myrtéa formations suivants :
- HYDROLATHERAPIE PRATIQUE NIVEAU 2

 VOIR SUR
OSHADHI-MYRTÉA.COM



Les informations proposées dans l'Aromathèque Myrtéa formations sont synthétisées notamment à partir de livres de référence et ne doivent en aucun cas se substituer à un avis médical ou servir d'outil de diagnostique.




Cette monographie vous a plu ? Votez pour elle !

  • Currently 5.00/5

5.0/5 (1 vote)