Formations    Aromathèque  


AROMATHÈQUE MYRTÉA FORMATIONS

Accueil Aromathèque > Monographies

MONOGRAPHIE HYDROLAT
Zingiber officinalis

Plante majeure

La version complète de cette monographie est disponible dans les formations Myrtéa



Désignations vernaculaires
Gingembre



Zingiber officinalis
Désignation anglaise
Ginger



Partie extraite
Rhizome



Origines courantes
Asie du Sud-Est, Madagascar



Classification botanique
Règne : Plantae
Division : Magnoliophyta
Classe : Liliopsida
Ordre : Zingiberales
Famille : Zingiberaceae
Genre : Hamamelis



Description botanique
Le gingembre est une plante vivace tropicale herbacée d'environ 1 m de haut issue d'un rhizome. Ses feuilles persistantes sont lancéolées, bisériées, longues et odorantes. Il forme des fleurs blanches et jaunes ponctuées de rouge et des bractées vertes et jaunes. La tige est couverte d'écailles. Les graines noires sont enfermées dans des capsules.



Mythologie / histoire / anecdotes
Du latin Zingiber, emprunté au grec zingiberis qui lui-même viendrait de l'arabe zangabil, trouvant lui son origine dans le terme sanskrit srn...
Informations supplémentaires disponibles dans la monographie version longue.


Méthode d'obtention de l'extrait
Distillation par entraînement à la vapeur d'eau



Propriétés organoleptiques
Aspect : liquide limpide



Zingiber officinalis
Notes olfactives / parfumerie
Odeur : aromatique caractéristique, citronnée,
épicée
Saveur : réchauffante, épicée, piqaunte,
légèrement citronnée



Voies de prédilection
Voie orale : +++
Voie cutanée : ++



Propriétés en hydrolathérapie scientifique
Apéritif, tonique digestif
Antinauséeux
Immunostimulant, tonique général
Aphrodisiaque
Antidouleur, anti-inflammatoire, antispasmodique
Antitussif
Anti-infectieux



Propriétés en hydrolathérapie énergétique
Réchauffe le cœur, allège l'esprit
Aide à dissiper les sentiments de honte, culpabilité, insécurité



Indications traditionnelles
Digestion difficile, repas lourds (en prévention), ballonnements, constipation, manque d'appétit, spasmes digestifs, acidité gastrique
Nausées (notamment celles de la femme enceinte), mal des transports
Inflammations, infections ORL ou digestives, toux, allergies
Fatigue sexuelle, manque de désir



Conseils d'utilisation / Posologie courante
En cas de nausées, boire une tasse d'eau chaude avec une cuillère à soupe d'hydrolat de Gingembre, à renouveler toutes les heures si besoin, les femmes enceintes peuvent prendre une tasse dès le lever pour prévenir les nausées matinales
En cas de troubles de la digestion, boire une tasse d'eau chaude additionnée d'une cuillère à café d'hydrolat avant chaque repas
Pour réchauffer le coeur, la sensualité et le désir sexuel, et dissiper tout sentiment de honte ou de culpabilité, faire une cure de 40 jours à raison d'une cuillère à soupe de cet hydrolat dans 1 L d'eau, à boire chaque jour



Précautions d'emploi / Contre-indications
Aucune connue



Cosmétique
Tonifiant, fortifiant
Peau et cheveux ternes, fatigués
Atténue les cernes



Cuisine
La saveur piquante et citronnée de l'hydrolat de Gingembre parfume agréablement vos plats exotiques, à base de volaille, poisson, crustacés, riz. Il aromatise aussi vos desserts, gâteaux ainsi que vos boissons.



Intérieur
Pas d'utilisation connue



À retenir
L'hydrolat de Gingembre est tonifiant, que ce soit sur le plan digestif, immunitaire ou sexuel. C'est un bon anti-nauséeux, il est également ...
Informations supplémentaires disponibles dans la monographie version longue.


Références / Bibliographie
L'hydrolathérapie – Lydia Bosson



Cette plante est étudiée en détails dans les modules Myrtéa formations suivants :
- HYDROLATHERAPIE PRATIQUE NIVEAU 2

 VOIR SUR
OSHADHI-MYRTÉA.COM



Les informations proposées dans l'Aromathèque Myrtéa formations sont synthétisées notamment à partir de livres de référence et ne doivent en aucun cas se substituer à un avis médical ou servir d'outil de diagnostique.




Cette monographie vous a plu ? Votez pour elle !

  • Currently 5.00/5

5.0/5 (1 vote)