Mon Panier (Arrhes :
0,00
€ -
0
modules)
 












AROMATHÈQUE MYRTÉA


MONOGRAPHIE HYDROLAT
Juniperus oxycedrus L.

La version complète de cette monographie est disponible dans les formations Myrtéa



Désignations vernaculaires
Genévrier cadier, Cade, Cèdre piquant, Oxycèdre, Genévrier
sauvage, Genévrier oxycèdre, Petit Cèdre



Juniperus oxycedrus L.
Désignation anglaise
Cade



Partie extraite
Bois



Origines courantes
Régions méditerranéennes, France



Classification botanique
Règne : Plantae
Division : Pinophyta
Classe : Pinopsida
Ordre : Pinales
Famille : Cupressaceae
Genre : Juniperus



Description botanique
Le Genévrier cade est un arbrisseau dioïque de 1-2 m de hauteur (pouvant atteindre 14 m) à écorce grise ou rougeâtre rugueuse. Caractéristique des garrigues et maquis, on le retrouve dans les régions méditerranéennes. Il possède un feuillage persistant sous forme d'aiguilles à pointe fine et piquante dont la face supérieure porte deux bandes blanches, ce qui le distingue du Genévrier commun qui possède des aiguilles avec une seule bande blanche. Les cônes sont de couleur brune à rouge-orangé. Les cônes femelles ressemblent progressivement à des baies, les écailles se soudant les unes aux autres, ils arrivent à maturité au bout de 2 ans environ. Cet arbre aime les lieux arides, rocailleux et les sols calcaires ou acides.



Mythologie / histoire / anecdotes
Le bois du Cade est connu pour sa dureté et son cœur est presque imputrescible. Il est utilisé pour faire des objets repoussant les insectes et...
Informations supplémentaires disponibles dans la monographie version longue.


Méthode d'obtention de l'extrait
Distillation par entraînement à la vapeur d'eau



Propriétés organoleptiques
Aspect : liquide limpide



Juniperus oxycedrus L.
Notes olfactives / parfumerie
Odeur : boisée, résineuse, légèrement fumée
Saveur :
boisée, astringente



Voies de prédilection
Voie orale : +++
Voie cutanée : +++



Propriétés en hydrolathérapie scientifique
Anti-infectieux, antiseptique
Antiparasitaire, vermifuge
Drainant, diurétique



Indications traditionnelles
Dermatoses, psoriasis, eczéma, gale
Cellulite, jambes lourdes, rétention d'eau, oedèmes
Parasites, vers intestinaux



Conseils d'utilisation / Posologie courante
En vaporisation locale en cas de psoriasis ou eczéma
Par voie interne, en cure de 20 jours, mélangé à d'autres hydrolats, pour une cure drainante et pour aider à diminuer la cellulite et la rétention d'eau



Précautions d'emploi / Contre-indications
Par précaution éviter la voie interne chez les femmes enceintes et jeunes enfants



Cosmétique
Purifiant
Régulateur cutané
Acné, peaux grasses
Cheveux gras, affections du cuir chevelu, pellicules, démangeaisons



Cuisine
Pas d'utilisation connue



Intérieur
Cet hydrolat peut être vaporisé ou imbibé sur un support pour éloigner les mites et les insectes.



À retenir
L'hydrolat de Genévrier cade est connu pour ses vertus purifiante, antiseptique et antiparasitaire. Il aide à repousser mites et insectes et l...
Informations supplémentaires disponibles dans la monographie version longue.


Références / Bibliographie
L'hydrolathérapie – Lydia Bosson



Cette plante est étudiée en détails dans les modules Myrtéa formations suivants :
- HYDROLATHERAPIE PRATIQUE NIVEAU 2

 VOIR SUR
OSHADHI-MYRTÉA.COM
PDF
Télécharger le PDF



Les informations proposées dans l'Aromathèque Myrtéa formations sont synthétisées notamment à partir de livres de référence et ne doivent en aucun cas se substituer à un avis médical ou servir d'outil de diagnostique.




Cette monographie vous a plu ? Votez pour elle !

  • Currently 5.00/5

5.0/5 (1 vote)