Formations    Aromathèque  


AROMATHÈQUE MYRTÉA FORMATIONS

Accueil Aromathèque > Monographies

MONOGRAPHIE HYDROLAT
Arnica montana

La version complète de cette monographie est disponible dans les formations Myrtéa



Désignations vernaculaires
Arnica, Arnica des montagnes, Plantain des Alpes, Herbe aux
chutes, Tabac des montagnes, Quinquina du pauvre, Bétoine
des Vosges



Arnica montana
Désignation anglaise
Arnica



Partie extraite
Fleurs



Origines courantes
France (régions montagneuses)



Classification botanique
Règne : Plantae
Division : Magnoliophyta
Classe : Magnoliopsida
Ordre : Asterales
Famille : Asteraceae
Genre : Arnica



Description botanique
L'Arnica est une plante vivace de 20 à 40 cm originaire des régions montagneuses d'Europe. Elle pousse sur des sols acides et pauvres. La plante, vert pâle, est couverte de poils glanduleux très odorants. Elle possède des feuilles basilaires sessiles, ovales et à nervures longitudinales saillantes en-dessous.
L'ensemble des rosettes forme souvent des plaques compactes. Sa hampe florale de 20 à 40 cm possède deux petites feuilles caulinaires opposées. Elle est ainsi facilement identifiable grâce aux caractéristiques liées à ses feuilles. Ses fleurs, réunies en capitules jaune-orangé de 6-8 cm sont le plus souvent solitaires et dégagent une forte odeur aromatique caractéristique, elles sont visibles entre mai et août selon leur localisation. Le fruit est un akène.



Mythologie / histoire / anecdotes
Son étymologie est mal connue. Elle proviendrait peut-être du grec ancien "ptarmique" qui signifie "plante dont les fleurs font éternuer". ...
Informations supplémentaires disponibles dans la monographie version longue.


Méthode d'obtention de l'extrait
Distillation par entraînement à la vapeur d'eau



Propriétés organoleptiques
Aspect : liquide limpide



Arnica montana
Notes olfactives / parfumerie
Odeur : aromatique, caractéristique
de l'Arnica
Saveur : aromatique,
légèrement amère



Voies de prédilection
Voie orale : +++
Voie cutanée : +++



Propriétés en hydrolathérapie scientifique
Anti-inflammatoire, antidouleur
Anti-ecchymoses, fluidifiante du sang
Cicatrisant, anti-oxydant



Indications traditionnelles
Douleurs et inflammations diverses : douleurs musculaires, articulaires, mal de gorge
Phlébite superficielle, trouble de la circulation sanguine
Oedèmes, ecchymoses, contusions, chocs



Conseils d'utilisation / Posologie courante
Cet hydrolat peut s'utiliser en vaporisation sur la peau en cas de contusion ou de douleur musculaire ou articulaire
En cas d'angine, il peut être vaporisé au fond de la gorge ou utilisé en gargarisme dilué dans de l'eau
En cas de troubles de la circulation ou d'ecchymoses, ou encore de douleurs musculaires, cet hydrolat peut être utilisé en cure de 20 jours, à raison d'une cuillère à soupe dans 1 L d'eau à boire chaque jour



Précautions d'emploi / Contre-indications
Par précaution, déconseillée chez les personnes utilisant des anti-coagulants



Cosmétique
Anti-ecchymose
Bleus, coups, bosses



Cuisine
Pas d'utilisation connue



Intérieur
Pas d'utilisation connue



À retenir
Bon anti-ecchymotique, l'hydrolat d'Arnica est utile en cas de bleus, coups et bosses. Il soulage également diverses douleurs, comme les doul...
Informations supplémentaires disponibles dans la monographie version longue.


Références / Bibliographie
L'hydrolathérapie – Lydia Bosson



Cette plante est étudiée en détails dans les modules Myrtéa formations suivants :
- HYDROLATHERAPIE PRATIQUE NIVEAU 2

 VOIR SUR
OSHADHI-MYRTÉA.COM



Les informations proposées dans l'Aromathèque Myrtéa formations sont synthétisées notamment à partir de livres de référence et ne doivent en aucun cas se substituer à un avis médical ou servir d'outil de diagnostique.




Cette monographie vous a plu ? Votez pour elle !

  • Currently 5.00/5

5.0/5 (1 vote)