INFO IMPORTANTE : Du 6 au 15 août, le standard est exceptionnellement fermé. Du 16 au 24 Août inclus, notre accueil téléphonique n'est ouvert que le matin du lundi au vendredi. Le traitement des inscriptions s'effectue normalement.
INFO IMPORTANTE : Du 6 au 15 août, le standard est exceptionnellement fermé. Du 16 au 24 Août inclus, notre accueil téléphonique n'est ouvert que le matin du lundi au vendredi. Le traitement des inscriptions s'effectue normalement.

AROMATHÈQUE MYRTÉA

Accueil Aromathèque > Monographies

MONOGRAPHIE HUILE ESSENTIELLE
Rosmarinus officinalis CT cineole

La version complète de cette monographie est disponible dans les formations Myrtéa



Désignations vernaculaires
Romarin à cinéole, Romarin 1,8 cinéole


Rosmarinus officinalis CT cineole
Désignation anglaise
Rosemary cineole


Partie extraite
Sommités fleuries


Origines courantes
Maroc, Tunisie


Classification botanique
Règne : Plantae
Division : Magnoliophyta
Classe : Magnoliopsida
Ordre : Lamiales
Famille : Lamiaceae
Genre : Rosmarinus


Description botanique
Le Romarin est un petit arbrisseau à feuilles persistantes qui affectionne les lieux rocailleux, calcaires, secs et ensoleillés de la garrigue du pourtour méditerranéen. Ses feuilles sont linéaires, coriaces, persistantes, à bords parallèles enroulés vers le dessous. Les fleurs sont bleuâtres à blanches.


Mythologie / histoire / anecdotes
Le nom «Romarin» trouve ses origines à la fois en latin «ros marinus» (rosée de mer), et en grec «rhops myrinos» (buisson aromatique). Une légende rapporte que Marie qui, après avoir déposé sa cape sur un buisson de Romarin, aurait vu les fleurs de cet arbrisseau devenir bleues. C’est depuis cela que les jeunes mariés doivent porter une pièce bleue étant censée leur apporter fertilité, confiance et fidélité. Dans l'Antiquité, le Romarin symbolisait surtout la mémoire ancestrale. Les Egyptiens se servaient du Romarin pour parfumer les tombes mais aussi lors de rituels religieux et en médecine comme les Grecs et les Romains. Les Grecs le considéraient comme un symbole d'amour et le tressaient pour faire une couronne dont ils ornaient la tête des mariés, les étudiants portaient également ces couronnes pour fortifier leur faculté de mémorisation en période d'examens. Au Moyen-Age, il était utilisé pour chasser les démons lors des séances d'exorcisme. Les propriétés tonifiantes du Romarin sont connues depuis longtemps et étaient utilisées pour éloigner la tristesse et dans les soins de la peau. Cette plante apparaît dans la formule de « l'eau de la reine de Hongrie », une liqueur de rajeunissement. Il est un aromate incontournable de la cuisine provençale.


Méthode d'obtention de l'extrait
Distillation par entraînement à la vapeur d'eau


Constituants biochimiques
Oxydes terpèniques : 1,8 cinéole (50%)
Monoterpènes : alpha-pinène (10-15%), béta-pinène (4-8%), camphène (4-5%)
Cétones : camphre (10%)


Propriétés organoleptiques
Aspect : liquide limpide
Couleur : incolore à jaune pâle


Rosmarinus officinalis CT cineole
Densité à 20°C
0,891 - 0,917


Point éclair
43°C


Rotation optique à 20°C
- 2° à + 10°


Indice de réfraction à 20°C
1,465 - 1,475


Notes olfactives / parfumerie
Odeur : fraîche, caractérisique, agreste, plus ou moins
camphrée


Voies de prédilection
Voie orale : +++
Voie cutanée : ++
Inhalation : +++
Diffusion : +++


Propriétés en aromathérapie scientifique
Anticatarrhale, expectorante, mucolytique +++
Antibactérienne moyenne ++
Antifongique efficace +++
Augmente la tension sanguine


Propriétés en aromathérapie énergétique
Donne de l'élan et de la force
Améliore la mémoire, la concentration et l'attention


Indications traditionnelles
Infections des voies respiratoires avec encombrement muqueux : sinusite, bronchite, congestion pulmonaire
Cystites, candidose
Troubles digestifs : dyspepsies, entérocolites
Fatigue chronique, surmenage physique et intellectuel
Hypotension


Conseils d'utilisation / Posologie courante
En olfaction ou diffusion, il aide à maintenir les fonctions cognitives et empêcher la neurodégénération, il renforce attention et mémoire, notamment chez les personnes souffrant de la maladie d'Alzheimer
En massage du thorax et du haut du dos, en mélange avec d'autres HE et diluée dans une HV en cas de bronchite
1 à 2 gouttes en massage de la plante des pieds et à l'intérieur des poignets aident à redonner de la vitalité en cas de surmenage ou fatigue chronique


Précautions d'emploi / Contre-indications
Déconseillée pendant les 3 premiers mois de grossesse, chez les enfants de moins de 3 ans
Irritation cutanée possible à l'état pur


Cosmétique
Tonifiante, revitalisante
Peaux fatiguées
Chute de cheveux, pellicules


Cuisine
Cette HE peut être utilisée pour apporter une touche méditerranéenne à vos plats de légumes ou encore pour donner une touche originale à vos glaces ou desserts à base de fruits ou de chocolat.


Intérieur
Cette HE peut être utilisée en diffusion pour assainir l'atmosphère en cas d'épidémie ou pour redonner vitalité ou encore en cas de besoin de concentration.


En savoir plus
Il existe plus de 10 variétés de Romarin. L’huile essentielle de Romarin est une huile chémotypée, c'est-à-dire qu'elle cette espèce possède des variations chimiques en fonction de l’écosystème dans lequel elle se développe. Cette variété à cinéole est la plus anti-infectieuse et se rapproche des huiles essentielles d'Eucalyptus radié et de Ravintsare. Elle est à différencier du Romarin à camphre qui agit notamment sur la sphère musculaire, et du Romarin à verbénone qui a une action intéressante sur la sphère hépatique.


À retenir
Tonique mentale, elle aide à renforcer mémoire et concentration en période d'examen ou chez les personnes âgées. Aux propriétés expectorante et mucolytique, elle est également intéressante pour soulager bronchites et autres infections respiratoires. Revitalisante, elle redonne de l'élan dans la vie.


Références / Bibliographie
L'aromathérapie – Dominique Baudoux
L'aromathérapie énergétique – Lydia Bosson




 VOIR SUR
OSHADHI-MYRTÉA.COM
PDF
Télécharger le PDF



Les informations proposées dans l'Aromathèque Myrtéa formations sont synthétisées notamment à partir de livres de référence et ne doivent en aucun cas se substituer à un avis médical ou servir d'outil de diagnostique.




Cette monographie vous a plu ? Votez pour elle !

  • Currently 5.00/5

5.0/5 (2 votes)