INFO IMPORTANTE : Du 6 au 15 août, le standard est exceptionnellement fermé. Du 16 au 24 Août inclus, notre accueil téléphonique n'est ouvert que le matin du lundi au vendredi. Le traitement des inscriptions s'effectue normalement.
INFO IMPORTANTE : Du 6 au 15 août, le standard est exceptionnellement fermé. Du 16 au 24 Août inclus, notre accueil téléphonique n'est ouvert que le matin du lundi au vendredi. Le traitement des inscriptions s'effectue normalement.

AROMATHÈQUE MYRTÉA

Accueil Aromathèque > Monographies

MONOGRAPHIE HUILE ESSENTIELLE
Melaleuca leucadendron cajuputii

La version complète de cette monographie est disponible dans les formations Myrtéa



Désignations vernaculaires
Cajeput


Melaleuca leucadendron cajuputii
Désignation anglaise
Cajeput


Partie extraite
Feuilles


Origines courantes
Indonésie, Vietnam, Australie, Madagascar


Classification botanique
Règne : Plantae
Division : Magnoliophyta
Classe : Magnoliopsida
Ordre : Myrtales
Famille : Myrtaceae
Genre : Melaleuca


Description botanique
Appartenant à la famille des Myrtacées, le Cajeputier est un arbre proche du Niaouli et du Tea tree. Arbuste ou arbre à feuilles persistantes, il peut atteindre 30 m de haut. Son écorce épaisse, blanchâtre s'exfolie en larges bandes. Ses feuilles, de forme elliptique, mesurent 5 à 15 cm de long sur 1,5 à 5 cm de large. L'inflorescence en épi regroupe des petites fleurs de couleur crème. Il pousse souvent dans des zones humides mais aime être exposé au soleil.


Mythologie / histoire / anecdotes
Son nom aurait pour origine "kayu putih" en malaisin qui signifie "bois blanc". On retrouve cet arbre en abondance dans le delta du Mékong au Vietnam. Les feuilles sont utilisées depuis des siècles par les indigènes pour la préparation de toniques. Elle entre également dans la composition du "Baume du tigre rouge", onguent de la Pharmacopée chinoise qui soulage les contractures musculaires. Il aurait été importé en Europe au XVIIème siècle.


Méthode d'obtention de l'extrait
Distillation par entraînement à la vapeur d'eau


Constituants biochimiques
Oxydes terpéniques : 1,8 cinéole (60%)
Monoterpénols : alpha-terpinéol (5-10%)
Monoterpènes : limonène (5-10%), alpha-pinène


Propriétés organoleptiques
Aspect : liquide limpide
Couleur : incolore à jaune-vert pâle


Melaleuca leucadendron cajuputii
Densité à 20°C
0,900 - 0,930


Point éclair
48°C


Rotation optique à 20°C
-4° à +1°


Indice de réfraction à 20°C
1,463 - 1,472


Notes olfactives / parfumerie
Odeur : herbacée, épicée, chaude


Voies de prédilection
Voie orale : +++
Voie cutanée : +++
Voie rectale : +++
Inhalation : +++
Diffusion : +++


Propriétés en aromathérapie scientifique
Anticatarrhale, expectorante +++
Antibactérienne ++, antivirale +++
Radioprotectrice +++
Phlébotonique ++


Indications traditionnelles
Infections respiratoires, bronchites, sinusites
Varices, hémorroïdes, ulcères variqueux
Prévention des brûlures de radiothérapie
Varicelle, herpès, zona
Dysplasie du col utérin


Conseils d'utilisation / Posologie courante
Sur des lésions herpétiques ou du zona, appliquer 2 gouttes pures toutes les heures pendant une journée
Avec le Niaouli, 2 gouttes d'HE de Cajeput peuvent être utilisées en prévention des brûlures de radiothérapie, pure
Quelques gouttes dans un bol d'eau chaude aide à dégager les sinus encombrés
En onction locale, diluée à 50% dans une huile végétale en massage du thorax et du haut du dos en cas de catarrhe
En diffusion atmosphérique en cas d'épidémie infectieuse


Précautions d'emploi / Contre-indications
Respecter les doses physiologiques et les précautions d'emploi générales
Déconseillée pendant les 3 premiers mois de grossesse


Cosmétique
Antiseptique
Astringente, tonique cutanée
Plaies
Peaux relâchées, fatiguées, matures


Cuisine
Pas d'utilisation connue


Intérieur
Cette huile essentielle peut être diffusée pour assainir l'atmosphère d'une pièce.


En savoir plus
L'huile essentielle de cajeput a des emplois proches du Niaouli mais est plus facile d'utilisation car plus douce, elle est particulièrement appréciée en cas d'infection virale cutanée.


À retenir
L'huile essentielle de Cajeput est cousine de celle du Niaouli. Expectorante et anticatarrhale, elle est utile en cas de bronchite ou sinusite. Elle a également des vertus intéressantes en cas d'infections cutanées comme l'herpès, la varicelle ou le zona. Comme le Niaouli, elle peut aider à prévenir les brûlures de radiothérapie.


Références / Bibliographie
L'aromathérapie – Dominique Baudoux




 VOIR SUR
OSHADHI-MYRTÉA.COM
PDF
Télécharger le PDF



Les informations proposées dans l'Aromathèque Myrtéa formations sont synthétisées notamment à partir de livres de référence et ne doivent en aucun cas se substituer à un avis médical ou servir d'outil de diagnostique.




Cette monographie vous a plu ? Votez pour elle !

  • Currently 5.00/5

5.0/5 (1 vote)