Formations    Aromathèque  


AROMATHÈQUE MYRTÉA FORMATIONS

Accueil Aromathèque > Monographies

MONOGRAPHIE HUILE ESSENTIELLE
Thymus serpyllum

La version complète de cette monographie est disponible dans les formations Myrtéa



Désignations vernaculaires
Serpolet, Thym des champs


Thymus serpyllum
Désignation anglaise
Field thyme


Partie extraite
Sommités fleuries


Origines courantes
Bassin méditerranéen, France


Classification botanique
Règne : Plantae
Division : Magnoliophyta
Classe : Magnoliopsida
Ordre : Lamiales
Famille : Lamiaceae
Genre : Thymus


Description botanique
Le serpolet est un sous-arbrisseau d’environ 10 cm de hauteur, rampant, il peut s’étendre sur une largeur de 50 cm. Plante tapissante, elle possède de très petites feuilles opposées ovales ou lancéolées vertes aux reflets pourprés, persistantes. Ses hampes florales courtes et dressées offrent des petites fleurs mauves groupées en capitules terminaux dès le mois de juin. Il aime les sols maigres, secs et calcaires comme ceux de la garrigue.


Mythologie / histoire / anecdotes
Le Serpolet est un proche cousin du Thym vulgaire. Très rustique, son feuillage résiste au gel à des températures allant jusqu’à -20°C. Son nom...
Informations supplémentaires disponibles dans la monographie version longue.

Méthode d'obtention de l'extrait
Distillation par entraînement à la vapeur d’eau


Constituants biochimiques
Phénols terpéniques (20-30%) : thymol, carvacrol
Monoterpènes : para-cymène (15%), gamma-terpinène (10%)
Monoterpénols : linalol, bornéol


Propriétés organoleptiques
Aspect : liquide mobile, fluide et limpide
Couleur : transparent à jaune


Thymus serpyllum
Densité à 20°C
0.895 – 0.932


Point éclair
55°C


Rotation optique à 20°C
55°C


Indice de réfraction à 20°C
1.480 – 1.508


Notes olfactives / parfumerie
Son odeur est herbacée, puissante, agréable et un peu
épicée


Voies de prédilection
Cutanée : ++
Diffusion : ++
Orale : ++


Propriétés en aromathérapie scientifique
Anti-infectieuse, antiseptique
Antibactérienne, antivirale
Antifongique, antiparasitaire
Tonique et stimulante générale
Stomachique, carminative, antispasmodique digestive
Expectorante, antitussive
Antalgique


Propriétés en aromathérapie énergétique
Neurotonique


Indications traditionnelles
Troubles digestifs : gastralgies, dyspepsies, flatulences, entérocolite infectieuse
Infections respiratoires : grippe, bronchite, toux, coqueluche, asthme, emphysème, tuberculose
Infections urinaires hautes, cystites
Névralgies, sciatique, lumbago, arthrose
Abcès, anthrax
Asthénie, fatigue générale, nerveuse, psychique, dystonie neurovégétative


Conseils d'utilisation / Posologie courante
En massage du thorax et du haut du dos en cas de bronchite, en dilution dans une huile végétale et en mélange avec d’autres huiles essentielles
En diffusion, en cas de grande fatigue nerveuse, en mélange avec d’autres huiles essentielles
En massage des zones articulaires ou musculaires douloureuses, en mélange à d’autres huiles essentielles, diluée dans une huile végétale
Par voie interne, diluée sur un support (de préférence l’huile d’olive qui diminue l’irritation au niveau des muqueuses), 1 goutte 3 fois par jour en cas de troubles digestifs ou d’infection urinaire ou digestive


Précautions d'emploi / Contre-indications
Cette huile essentielle riche en phénols est dermocaustique et irritante au niveau des muqueuses, à diluer impérativement dans une huile végétale avant utilisation
Déconseillée chez les femmes enceintes, les bébés et les jeunes enfants


Cosmétique
Anti-infectieuse, antalgique
Plaies atones, impétigo, panaris, dermite infectieuse
Soin des cheveux


Cuisine
Cette huile essentielle peut être utilisée en cuisine avec parcimonie (1 à 2 gouttes par plat) pour mettre une touche provençale dans vos plats.


Intérieur
Cette huile essentielle peut être utilisée en diffusion, en mélange avec d’autres huiles essentielles, en période d’épidémies pour son pouvoir assainissant et anti-infectieux


En savoir plus
Cette plante mellifère attire les chenilles de papillons divers et notamment de l’Azuré du Serpolet. Cette plante qui tapisse le ras du sol peu...
Informations supplémentaires disponibles dans la monographie version longue.

À retenir
Informations disponibles dans la monographie version longue.

Références / Bibliographie
L'aromathérapie exactement – P. Franchomme, R. Jollois, D. Pénoël – Editions Roger Jollois



Cette plante est étudiée en détails dans les modules Myrtéa formations suivants :
- AROMATHÉRAPIE PRATIQUE NIVEAU 2 - LES HUILES ESSENTIELLES À USAGE SENSIBLE

 VOIR SUR
OSHADHI-MYRTÉA.COM



Les informations proposées dans l'Aromathèque Myrtéa formations sont synthétisées notamment à partir de livres de référence et ne doivent en aucun cas se substituer à un avis médical ou servir d'outil de diagnostique.




Cette monographie vous a plu ? Votez pour elle !

  • Currently 5.00/5

5.0/5 (1 vote)