Mon Panier (Arrhes :
0,00
€ -
0
modules)
 












AROMATHÈQUE MYRTÉA


MONOGRAPHIE HUILE ESSENTIELLE
Commiphora myrrha

La version complète de cette monographie est disponible dans les formations Myrtéa



Autres désignations botaniques
Commiphora molmol


Désignations vernaculaires
Myrrhe, Myrrhe amère


Commiphora myrrha
Désignation anglaise
Myrrh


Partie extraite
Oléorésine ou gomme


Origines courantes
Nord Est de l’Afrique (Somalie, Ethiopie, Libye,
Yémen)


Classification botanique
Règne : Plantae
Division : Magnoliophyta
Classe : Magnoliopsida
Ordre : Sapindales
Famille : Burseraceae
Genre : Commiphora


Description botanique
L’arbre à Myrrhe est un arbuste ou petit arbre tortueux qui mesure 3 m de haut. Il est pourvu de nombreuses branches noueuses et écailleuses, hérissées d’épines. Ses petites feuilles coriaces, ovales et composées de trois folioles inégales sont caduques. Vers la fin de l’été apparaissent des fleurs rouge-orangé et le tronc se boursoufle de nœuds. L’oléorésine s’écoule de ces boursouflures en formant des petites larmes jaunes. Cet arbre affectionne les contrées arides et désertiques.

Mythologie / histoire / anecdotes
La Myrrhe est connue depuis longtemps dans différentes régions du monde (Egypte, Inde, Grèce notamment) où elle était utilisée lors de rituels ...
Informations supplémentaires disponibles dans la monographie version longue.

Méthode d'obtention de l'extrait
Distillation par entraînement à la vapeur d’eau


Constituants biochimiques
Sesquiterpènes : furanoeudesma-1,3-diène (25-35%), curzérène (20-30%), lindestrène (5-10%), gamma- et béta-élémène, germacrène


Propriétés organoleptiques
Aspect : visqueuse et collante
Couleur : jaune ambré


Commiphora myrrha
Densité à 20°C
0.950 – 1.040


Point éclair
111°C


Rotation optique à 20°C
-150° à -50°


Indice de réfraction à 20°C
1.510 – 1.535


Notes olfactives / parfumerie
Elle dégage un parfum chaud, résineux, finement boisé,
balsamique, épicé


Voies de prédilection
Cutanée : +++
Bain : ++
Diffusion : +++


Propriétés en aromathérapie scientifique
Anti-infectieuse, aseptisante
Antivirale
Antiparasitaire (ascaris)
Anti-inflammatoire puissante
Balsamique, pectorale, expectorante
Anti-sclérosante, résolutive
Cicatrisante
Régulateur endocrinien : freine la thyroïde, anaphrodisiaque


Propriétés en aromathérapie énergétique
Calmante, réconfortante
Invite à la méditation


Indications traditionnelles
Infections et inflammations de la sphère buccale et digestive : gingivites, aphtoses, stomatites, diarrhées, dysenteries, hépatites virales
Catarrhes, bronchites, toux grasses, tuberculose
Douleurs arthrosiques, tensions musculaires
Hyperthyroïdie
Excitation et obsession sexuelle
Hyperactivité des enfants
Enurésie, autisme chez les enfants
Angoisses, dépression, stress, phobies, dystonies


Conseils d'utilisation / Posologie courante
En cas de catarrhes, quelques gouttes diluées dans une huile végétale en friction sur le thorax et le haut du dos
Pour freiner la thyroïde, 1 à 2 gouttes en massage à la base du cou 3 fois par jour
En cas de gingivite ou aphtose, 2 gouttes en mélange avec d’autres huiles essentielles, un dispersant et de l’eau en bain de bouche
Pour freiner une excitation sexuelle, masser le bas du dos et le bas-ventre avec 2 gouttes de cette huile essentielle diluée dans une huile végétale
Pour atténuer les douleurs arthrosiques, en mélange avec d’autres huiles essentielles, diluée dans une huile végétale, en massage des zones concernées
En cas de problème cutané, en massage local, diluée dans une huile végétale


Précautions d'emploi / Contre-indications
Cette huile essentielle ne présent pas de contre-indication particulière connue : précautions générales.


Cosmétique
Cette huile essentielle ne présent pas de contre-indication particulière connue.


Cuisine
Cette huile essentielle n’est pas connue pour son utilisation en cuisine.


Intérieur
Cette huile essentielle, par son bon pouvoir antiseptique, permet d’assainir l’atmosphère en diffusion.


En savoir plus
Les petites larmes jaunes qui s’écoulent des boursouflures du tronc sont recueillies une fois qu’elles ont séché au contact de l’air. On distil...
Informations supplémentaires disponibles dans la monographie version longue.

À retenir
Informations disponibles dans la monographie version longue.

Références / Bibliographie
L'aromathérapie exactement – P. Franchomme, R. Jollois, D. Pénoël – Editions Roger Jollois
Ma bible des huiles essentielles – D. Festy – Editions Leduc
L'aromathérapie énergétique – guérir avec l'âme des plantes – Lydia Bosson – Editions Amyris



Cette plante est étudiée en détails dans les modules Myrtéa formations suivants :
- AROMATHÉRAPIE PRATIQUE NIVEAU 3 - LES HUILES ESSENTIELLES RARES

 VOIR SUR
OSHADHI-MYRTÉA.COM
PDF
Télécharger le PDF



Les informations proposées dans l'Aromathèque Myrtéa formations sont synthétisées notamment à partir de livres de référence et ne doivent en aucun cas se substituer à un avis médical ou servir d'outil de diagnostique.




Cette monographie vous a plu ? Votez pour elle !

  • Currently 5.00/5

5.0/5 (1 vote)