Formations    Aromathèque  


AROMATHÈQUE MYRTÉA FORMATIONS

Accueil Aromathèque > Monographies

MONOGRAPHIE HUILE ESSENTIELLE
Myrtus communis myrtenylacetaniferum

La version complète de cette monographie est disponible dans les formations Myrtéa



Désignations vernaculaires
Myrte rouge à acétate de myrtényle, Myrte commun à acétate
de myrtényle
 

Myrtus communis myrtenylacetaniferum
Désignation anglaise
Myrtle
 

Partie extraite
Feuilles, sommités fleuries
 

Origines courantes
Régions méditerranéennes, Maroc
 

Classification botanique
Règne : Plantae
Division : Magnoliophyta
Classe : Magnoliopsida
Ordre : Myrtales
Famille : Myrtaceae
Genre : Myrtus
 

Description botanique
Le Myrte est un arbuste buissonnant au port dressé des régions méditerranéennes qui peut atteindre 5 m et vivre 300 ans entre 0 et 400 m d'altitude. Ses rameaux rougeâtres sont très touffus. Ses feuilles opposées, ovales, à pointe aiguë, vernissées de couleur vert foncé mesurent 2 à 5 cm de long. Sa floraison qui débute en juin fait apparaître à l'aisselle des feuilles des fleurs blanches solitaires à 5 pétales avec une touffe centrale d'étamines blanc-verdâtre bien visibles qui émanent un parfum caractéristique. Les fruits sont des baies en forme d'ellipse, de couleur pourpre-noir de 5 à 10 mm de diamètre.
 

Mythologie / histoire / anecdotes
Informations disponibles dans la monographie version longue

Méthode d'obtention de l'extrait
Distillation par entraînement à la vapeur d'eau
 

Constituants biochimiques
Monoterpènes : alpha-pinène (20-25%), limonène
Oxydes : 1,8-cinéole (25-35%)
Esters terpéniques : acétate de myrtényle (10-20%)
 

Propriétés organoleptiques
Aspect : liquide mobile limpide
Couleur : jaune à jaune clair
 

Myrtus communis myrtenylacetaniferum
Densité à 20°C
0.873 – 0.929
 

Point éclair
37°C
 

Rotation optique à 20°C
+12° à +30°
 

Indice de réfraction à 20°C
1.466 – 1.470
 

Notes olfactives / parfumerie
Odeur fraîche, boisée, très agréable
 

Voies de prédilection
Orale ++
Cutanée +++
Bain +++
Rectale +++
Diffusion +++
 

Propriétés en aromathérapie scientifique
Décongestionnant veineux, lymphatique et prostatique
Antispasmodique
Expectorant, mucolytique, anticatarrhal
Anti-infectieux, bon reconstituant général
Hypotenseur
 

Propriétés en aromathérapie énergétique
Purification de tous les corps subtils et de l'âme
Aide à se libérer des dépendances (cigarette, drogues…)
Aide à éloigner les sentiments de jalousie, intolérance, matérialisme excessif, désespoir, peur de la maladie ou de la mort
Donne du courage pour affronter les problèmes et les conflits
Aide à se débarrasser des situations « sans issue », cicatriser les blessures psychiques importantes (viol…)
Harmonisante et calmante, anxiolytique, euphorisante
Développe la joie et le sens pour l'amour universel et la communication sociale
Associé au chakra du cœur, du thymus et de la gorge
 

Indications traditionnelles
Troubles circulatoires : varices, hémorroïdes
Entérocolite spasmodique, crampes d'estomac, coliques
Dysménorrhée
Problèmes respiratoires : asthme allergique et nerveux, bronchite, toux chronique du fumeur, emphysème, tuberculose
Hypothyroïdie
Hypertension
 

Conseils d'utilisation / Posologie courante
En cas de bronches encombrées, en massage sur le thorax et le haut du dos, en mélange avec d'autres huiles essentielles
Pour drainer la lymphe et en cas de troubles de la circulation veineuse, en massage localement, en mélange avec d'autres huiles essentielles, diluée dans une huile végétale
Pour se libérer d'une dépendance, appliquer 2-3 gouttes au niveau du thymus, tapoter énergétiquement cette zone au réveil et humer régulièrement cette huile essentielle dès que le besoin de fumer ou autre se réveille
En diffusion, en période d'épidémies, en cas d'infections respiratoires hivernales
 

Précautions d'emploi / Contre-indications
Déconseillée dans les 3 premiers mois de grossesse
 

Cosmétique
Informations disponibles dans la monographie version longue

Cuisine
Informations disponibles dans la monographie version longue

Intérieur
L'huile essentielle de Myrte est un bon antiseptique atmosphérique et peut s'utiliser pour assainir l'air, notamment en cas de périodes d'épidémies d'infections respiratoires
 

En savoir plus
Le Myrte à acétate de myrtényle est moins courant et plus onéreux que le Myrte à cinéole et plus adapté aux soins énergétiques.
 

À retenir
Informations disponibles dans la monographie version longue

Références / Bibliographie
L'aromathérapie exactement – P. Franchomme, R. Jollois, D. Pénoël – Editions Roger Jollois
Ma bible des huiles essentielles – D. Festy – Editions Leduc
Les huiles essentielles – Médecine d'avenir – Dr J.-P. Willem – Editions du Dauphin
L'aromathérapie – Dominique Baudoux – Editions Amyris
Soigner ses enfants avec les huiles essentielles – D. Festy – Editions Leduc
L'aromathérapie énergétique, Guérir avec l'âme des plantes – Lydia Bosson - Editions Amyris
La nouvelle aromathérapie, caractérologie des essences et tempéraments humains – Philippe Mailhebiau – Editions Jakin



Cette plante est étudiée en détails dans les modules Myrtéa formations suivants :
- AROMATHÉRAPIE PRATIQUE NIVEAU 1 - LES HUILES ESSENTIELLES COURANTES

 VOIR SUR
OSHADHI-MYRTÉA.COM



Les informations proposées dans l'Aromathèque Myrtéa formations sont synthétisées notamment à partir de livres de référence et ne doivent en aucun cas se substituer à un avis médical ou servir d'outil de diagnostique.




Cette monographie vous a plu ? Votez pour elle !

  • Currently 4.00/5

4.0/5 (8 votes)